Archives de
Catégorie : Chirurgie Silhouette

C’est quoi la lipolyse laser

C’est quoi la lipolyse laser

De nombreuses personnes veulent aujourd’hui perdre facilement les graisses excédentaires. Peut être après avoir essayé de perdre les graisses par le sport ou en adoptant un régime alimentaire plus sain, et là, sans succès. Ou simplement pour avoir entendu parler de la liposuccion comme une technique chirurgicale visant à faire perdre les surcharges graisseuses localisées. Mais avant de se laisser tenter par cette solution, plus simple d’apparence, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de liposuccion, et nous essaierons de répondre à la question de savoir, qu’est-ce que la lipolyse laser ?

Différents types de liposuccion

Qu’on la nomme liposuccion ou lipoaspiration, il en existe différents types de liposuccion, dont le but commun est le prélèvement des graisses en excès afin de remodeler la silhouette. Pratiquée seule, ou associée à d’autres interventions comme l’abdominoplastie ou les divers liftings, la liposuccion peut être une liposuccion tumescente, une SmartLipo, une SlimLipo, une liposuccion Vaser ou une lipolyse laser. C’est cette dernière qui nous intéresse.

Qu’est-ce que la lipolyse laser ?

Liposuccion laser Tunisie

Technique sollicitée, la lipolyse laser désigne simplement l’utilisation d’un laser spécifique, de son faisceau, pour détruire les graisses rebelles de manière ciblée. Cette technique est aussi connue sous le nom de liposculpture assistée par laser ou laser liposculpture. Il ne faut donc pas se laisser surprendre par les mots.

Dans son principe, la lipolyse laser consiste à introduire sous la peau, une fine sonde de fibre optique, qui, grâce à son énergie laser de moyenne intensité, va permettre de rompre de manière sélective, les cellules graisseuses. C’est ce phénomène que l’on appelle la lipolyse. Une fois détruites, ces cellules adipeuses vont se transformer en substance huileuse, qui au fil du temps, va automatiquement s’éliminer de l’organisme dans les jours qui suivront l’intervention.

L’avantage principal de cette technique d’élimination des graisses par laser, c’est qu’elle évite les dommages qui peuvent être causés par l’utilisation des canules, sur les tissus environnants, lors d’une liposuccion classique. Il n’y a donc aucun risque que les vaisseaux sanguins ou les nerfs environnants soient endommagés lors d’une lipolyse laser. Car, il s’agit d’une intervention ciblée.

En outre, l’utilisation du laser, grâce à l’énergie qu’elle produit, favorise la stimulation de la production du collagène, ce qui a pour effet de rajeunir davantage la peau.

Comment se déroule une lipolyse laser ?

Lipolyse laser Tunisie

Il s’agit d’une intervention simple et légère, se déroulant sous anesthésie locale. L’intervention consiste simplement à réaliser une incision d’1mm, afin d’introduire sous la peau, la fibre laser devant détruire les adipocytes. La durée de l’intervention peut varier entre 20 mn et 1h30mn en fonction du nombre de zones. Le résultat est visible après 1 mois.

Sleeve et personnes fameuses

Sleeve et personnes fameuses

Lorsque je pense à une personne fameuse, qui a eu recours à une chirurgie de réduction de l’estomac, je pense tout de suite à Diego Armando Maradona ; que je pense tout le monde connait même ceux qui ne sont pas de fans de football en général.
Apres la fin de sa carrière, suite à de nombreux problèmes notamment la dépendance de la drogue, il devint obèse et a du faire une chirurgie de réduction de l’estomac.
Il y a 10 ans, Maradona a subi une opération à l’estomac au Venezuela pour maigrir, il s’était fait poser un anneau gastrique, cette opération à été refaite aussi en 2015. Avant la première opération il pesait environ 120 kilos il suffit de voir les photos pour s’apercevoir du changement physique.

L’anneau gastrique n’est pas la seule intervention chirurgicale pour perdre du poids d’une manière efficace. Il existe aussi d’autres types d’opération qui vise à réduire l’estomac :

Le By-pass gastrique

Le Bypass gastrique qui consiste en gros à réduire le volume de l’estomac avec modification du circuit alimentaire.

La sleeve-gastrectomie

Cette technique aura pour objectif principal de diminuer la taille de l’estomac de façon définitive de 2/3.

Ces 2 types d’intervention chirurgicale aident les patients à perdre du poids naturellement.
Il est de toute évidence, que suite à ce type d’intervention un régime strict aura lieu donc pas de concession faite par la chirurgie bariatrique.
Beaucoup de patients, sont réticents à l’idée de passer par une intervention de réduction stomacale, afin de perdre les kilos de trop donc ils se concentrent le plus souvent sur des régimes diversifiés ; ainsi que toutes les nouvelles activités de gym ou danse pratiqué dans les clubs sportifs.
Christina aguilera before after sleeve
Notamment, le cas de la chanteuse Cristina Aguilera, qui a perdu 30 kilos par le biais de la chirurgie esthétique associée a du sport et au rééquilibre alimentaire ; vu qu’elle a engagé un chef qui lui prépare des plats à base de fruits et légumes.<

Sleeve gastrectomie et aspect psychologique

Sleeve gastrectomie et aspect psychologique

La chirurgie de l’obésité est un sujet passionnant. On va se consacrer aujourd’hui aux difficultés rencontrées après l’opération de Sleeve gastrectomie.
Il existe une multitude de problèmes :
• Psychologiques ;
• Nutritionnels ;
• Professionnels ;
• Familiaux.

Aspect psychologique

L’alimentation, d’apparence un simple acte physiologique (digestion transformant la nourriture en nutriments) est en fait plus complexe qu’il n’y parait. En effet, Manger est, depuis notre naissance, sous l’emprise de notre mental, de notre vie de tous les jours et des événements qui s’y attache.
Il y a un lien entre notre état mental et notre alimentation. Et c’est d’autant plus vrai en cas d’obésité avant et après l’opération.
Suivre et évaluer, psychologiquement, les patients en postopératoire n’est pas une option, c’est une nécessité pour la réussite de la Sleeve. Cet aspect-là reste difficile à intégrer pour certains patients qui sont dans le déni.
Fréquemment, le terme « passage à vide » décrit dans le mois, voire dans l’année qui suit la chirurgie, est utilisé et il ne faut pas le prendre à la légère.
Il s’agit d’une opération irréversible. Le sac gastrique y est réduit définitivement de 2/3, entrainant un changement radical des habitudes alimentaires.

Difficultés post-op

Citons certaines difficultés rencontrées après l’opération :
• Des difficultés pour respecter la durée des repas et de la mastication (30 à 45 minutes).
• Des difficultés pour manger les protéines animales pourtant indispensables.
• Des difficultés pour respecter le « un » litre d’eau en tant que volume quotidien minimum.
• L’envie de sucre, qui ne part pas surtout si manger des glucides comble un manque affectif ou apaise des frustrations.

La difficulté est de modifier son comportement alimentaire dans la durée. Ce qui est compliqué mais faisable ; légitime même pour la réussite sur le long terme.
Pour pouvoir réussir à changer, il faut s’armer de volonté et d’énergie. Ce n’est pas donné à tout le monde mais on peut travailler dessus et s’améliorer.

Clés de la réussite

Tous les sondages sont affirmatifs : Plus de 80% des patients qui ont fait la sleeve gastrique sont content du résultats et si c’était à refaire ils recommenceront. Tous sont unanimes : Chercher les ressources en soi, le vouloir profondément et s’impliquer est la clé pour réussir son opération sur le long terme<.

Comment se déroule une liposuccion de la culotte de cheval et des poignées d’amour ?

Comment se déroule une liposuccion de la culotte de cheval et des poignées d’amour ?

Pour gommer les culottes de cheval, les poignées d’amour ou les petits bidons de graisse, on peut faire appel à la chirurgie, aux lasers, aux radiofréquences, et autres mésothérapies. La liposuccion reste la plus efficace de toutes ces méthodes. En effet, La liposuccion est la technique chirurgicale qui permet l’élimination des surplus de graisse disgracieux au niveau des zones rebelles que ni le régime alimentaire ni l’exercice physique n’a réussi à les faire disparaître.

Que faut-il savoir à propos de cette intervention ?

L’apparition de la culotte de cheval se montre d’une manière progressive à l’adolescence ainsi qu’à la suite d’une première grossesse. Alors que, les poignées d’amour apparaissent progressivement dès l’âge de la trentaine, suite à la première grossesse.
Parfois, la culotte de cheval contribue au maintien des fessiers. En Serrant les fesses, une correction de la culotte de cheval s’effectue. En diminuant l’amplitude cette dernière, une chute légère de la fesse pourra se produire.
La culotte de cheval et les poignées d’amour sont des parties préférées pour un remède par liposuccion vue que l’excès graisseux est limité dans leur zone.
Dans tous les cas, il faut toujours tenir compte de la faculté de la peau à se remettre en état et à se relater sur sa nouvelle apparition après liposuccion.
Si la correction par cette intervention engendre une peau fripée, flasque et détendue, il vaut mieux garder son excès graisseux.

Comment se déroule une liposuccion de culotte de cheval et des poignées d’amour ?

L’intervention commence lorsque le chirurgien infiltre une solution anesthésiante et vasoconstrictrice au niveau de la zone à traiter ; puis, il introduit une canule vide en sous-cutanée par une petite incision de la peau. L’aspiration des amas graisseux se fait à l’aide d’une machine spécifique par un mouvement de va et vient couvrant toute la région de traitement.

Durée de l’acte chirurgical

Cette forme de liposuccion peut nécessiter une durée entre 90 minutes et 120 minutes.

Anesthésie

La liposuccion de la culotte de cheval et des poignées d’amour est une opération chirurgicale réalisée fréquemment sous anesthésie générale. Néanmoins, parfois une anesthésie régionale ou locale est possible.

Hospitalisation nécessaire

Il faut prévoir 24 heures d’hospitalisation pour ce genre d’intervention.

Cruroplastie : traitement peau flasque des cuisses

Cruroplastie : traitement peau flasque des cuisses

Dans la chirurgie plastique, des modifications de la surface de corps sont traitées.
Ces modifications peuvent être innées ou causés par des accidents ou opérations de tumeur. La reconstruction se fait après des brulures ou blessures au tronc et aux extrémités, mais également sur le visage, les cuisses et les fesses. Fréquemment, une greffe de la peau est possible. Toutefois, des opérations de lifting faces internes jambes font partie des opérations appropriées pour la correction de la peau flasque au niveau des cuisses. Le tissu flasque, la quantité de peau excédentaire est éliminée lors de l’opération de cruroplastie.
Ce type de chirurgie est spécialement conçu pour retendre la peau des cuisses
raffermir les cuisses, traiter la peau flasque des cuisses et coudre les vaisseaux sanguins pour garantir une meilleure irrigation.
L’objectif le plus important durant la première consultation c’est de comprendre les ambitions du patient pour lui garantir la beauté, suivre le traitement et offrir un accompagnement vaste et global durant toutes les phases de traitement.

Qu’est-ce que la chirurgie reconstructrice des membres inférieurs ?

Qu’est-ce que la chirurgie reconstructrice des membres inférieurs ?

La chirurgie reconstructrice des membres inférieurs consiste à faire une plastie des membres inférieurs en combinaison avec les actes de la chirurgie orthopédique pour restaurer la fonction et l’esthétique aux jambes. Ce type d’intervention implique l’intervention d’une équipe multidisciplinaire de spécialistes formés pour gérer tous les aspects et les complications du mode opératoire.

Des techniques chirurgicales et microchirurgicales les plus avancées sont utilisées afin de maximiser la fonction et l’apparence des membres inférieurs, tout en mettant l’accent sur les procédures d’épargne des membres.

Les candidats pour la reconstruction des membres inférieurs

Les meilleurs candidats pour la chirurgie reconstructrice des membres inférieurs sont les personnes qui souffrent de plaies ouvertes ou de défauts dans une extrémité inférieure à la suite d’un traumatisme, d’une maladie ou d’une anomalie congénitale.

La phase préopératoire

Des instructions précises sur la façon de se préparer à la chirurgie des extrémités inférieures seront fournies. Des lignes directrices sur la consommation et l’alcool, le tabagisme et les anti-inflammatoires, comme l’aspirine, qui peuvent interférer avec la capacité du sang à coaguler. En outre, suivre attentivement toutes les instructions contribue au bon déroulement de la chirurgie. Il faut prendre des dispositions pour que le patient ait quelqu’un pour le conduire à la maison après la chirurgie et l’assister pendant les premiers jours.

La récupération après la chirurgie

Le processus de guérison d’une plastie reconstructrice des membres inférieurs seule ou combinée à une chirurgie esthétique dépend de l’étendue et du type de chirurgie pratiquée. Parce que chaque chirurgie est unique et varie beaucoup en complexité, le processus de récupération pour chaque personne sera différent.

Toutefois, il est impératif de suivre attentivement les instructions du chirurgien afin d’éviter les dommages permanents ou l’infection. Un rétablissement réussi exige que les patients prennent un rôle actif dans tous les aspects de leurs soins.

Les risques et les résultats

Chaque type de chirurgie comporte des risques. De ce fait, pour réduire les complications il faut suivre soigneusement toutes les instructions avant et après la chirurgie. Parallèlement, les chirurgiens plasticiens examineront tous les risques potentiels et les effets secondaires spécifiques au cas par cas en prenant en compte les exigences de la chirurgie à envisager.

Manger sans gluten : pourquoi et comment ?

Manger sans gluten : pourquoi et comment ?

Une alimentation sans gluten. Voilà la dernière tendance dans la « mode alimentaire » de nombreux consommateurs.  Pour certains, manger sans gluten ferait non seulement perdre du poids mais aussi gagner en vitalité.

C’est quoi le gluten ?

Le gluten est une protéine essentiellement végétale. On le retrouve principalement dans certaines céréales. C’est grâce au gluten que la farine de ces céréales transformée en pâte gagne en élasticité et en résistance. On retrouve le gluten dans le blé, l’avoine, l’épeautre, le seigle, ou encore l’orge.

Le gluten est-il mauvais pour la santé ?

Ce qu’il faut retenir c’est qu’en soi le gluten n’est pas dangereux pour la santé. Seulement sa digestion par l’organisme n’est pas de toute aise. Or, l’on consomme davantage et quotidiennement du gluten dans le pain ou ses dérivés (brioches, biscottes, etc.) ainsi que dans d’autres produits alimentaires qui contiennent du blé. Certaines personnes peuvent être sensibles au gluten de même que d’autres peuvent y être intolérants en raison d’une maladie génétique grave.

Pourquoi supprimer le gluten de son alimentation ?

La suppression du gluten dans l’alimentation permet donc aussi bien aux personnes sensibles qu’intolérantes de retrouver une vie plus saine. Manger sans gluten c’est comme pour certaines personnes, choisir leur alimentation après une plastie du ventre. Pour celles des personnes intolérantes, certains des symptômes couramment ressentis avant l’abandon du gluten diminuent et disparaissent avec le temps comme les vomissements, les nausées, les crampes, les éruptions cutanées, les maux de ventre, etc.

Manger sans gluten

Il n’est pas facile de remplacer du jour au lendemain les nombreux produits consommés jusque-là : pizzas, pâtes alimentaires, semoule, pain, quiches… mais on doit essayer et les remplacer peu à peu par d’autres produits céréaliers comme le riz, le quinoa, le sarrasin, le millet et surtout beaucoup de légumes (haricots, pois chiches, lentilles, etc.) et les produits qui en sont dérivés.

Perdre le poids en mangeant sans gluten ?

La consommation des aliments sans gluten impose de limiter au maximum tous les produits industriels et donc de choisir soi-même les aliments, c’est-à-dire de manger plus sainement. On évite ainsi des calories superflues issues des produits alimentaires de la grande industrie. Et si on y ajoute un peu d’activité physique, il est certain que perdre du poids est inévitable. De même que gagner en vitalité en mangeant plus de légumes et de fruits au détriment du gluten est une possibilité envisageable.

Les célébrités, de la chirurgie à la médecine esthétique

Les célébrités, de la chirurgie à la médecine esthétique

Le monde des stars à ses normes. Un dress code particulier, des envies particulières, une façon de vivre particulière… Bref c’est le « monde-locomotive » qui tire avec lui la masse qui suit la plupart du temps. Parmi les exigences des célébrités, il y a celle de l’éternelle beauté et de l’éternelle jeunesse. Prendre un coup de vieux, c’est prendre le risque de se faire virer d’Hollywood. Pour un individu lambda, anonyme, parce qu’il n’a aucun autre nom ailleurs, une personne commune, vieillir n’est pas toujours facile à vivre. Alors, combien de fois pour ceux qui ne comptent parfois que sur les traits de leurs physiques pour vivre ?

Pour rester jeunes, n’allez pas croire que c’est vers ces sources fabuleuses, dans lesquelles les mythes prétendent qu’on peut puiser de l’eau de jouvence, que se tournent les célébrités. Car ces élixir et autres cure de rajeunissement, personne ne peut dire avec exactitude jusqu’où elles peuvent maintenir cette jeunesse dont on rêve. Or, la chirurgie esthétique a fait ses preuves.

Au départ de la chirurgie plastique, il y avait les grands blessés, les victimes de guerre. A peine aujourd’hui si elles peuvent espérer un jour pouvoir en profiter. Nos richissimes et stars s’en s’ont appropriés afin de se faire plus beau. De réparatrice, la chirurgie est devenue simplement esthétique dans leur monde. Ainsi, ils pouvaient se refaire un nez qui n’a aucun défaut fonctionnel, sinon d’être un peu plus long que la normale. Quelqu’un d’autres jugeant ses paupières un peu vieillies, pas même qu’elles soient tombantes comme chez la plupart des vieux, directement s’offre une chirurgie des paupières. D’ailleurs, il est possible que de nombreuses célébrités soient passées par la case d’une plastie palpébrale. Parce qu’à ce qui semble, les paupières trahissent le vieillissement plus qu’autre partie du physique.

Mais plus que le rajeunissement, nos belles, top-modèles, actrices, chanteuses, présentatrices télé, etc., ont surtout privilégié la forme pour celles encore jeunes. Ainsi, on a vu pousser du jour au lendemain, des poitrines plus plantureuses, des fesses plus volumineuses. Sans que l’on ne puisse s’expliquer le pourquoi. Mais le comment, si. Augmentation prothétique des seins et des fesses… l’époque est trop vieille sans doute.

La nouveauté, c’est la médecine esthétique. Elle fait autant que la chirurgie des miracles. Sauf que les stars n’aiment pas donner l’impression d’être artificiels. Elles ne veulent pas subir de longues heures d’interrogatoires musclés menés par des journalistes. Certaines célébrités redoutent surtout de longues périodes de convalescence, et d’avoir à les justifier auprès du public. Alors, de manière plus douce, sans traces, sans cicatrices, chacun se laisse aller selon son imagination : injection de Botox, injection d’acide hyaluronique, fils tenseurs, mésolift, peeling, etc., l’essentiel étant de transformer son physique sans laisser sur son corps une preuve cicatricielle qu’on l’a fait.

La chirurgie esthétique : Est-elle un Luxe ou à la portée de tous ?

La chirurgie esthétique : Est-elle un Luxe ou à la portée de tous ?

Quelques années auparavant, la chirurgie esthétique était pratiquée par les stars et les personnalités publiques. Elle n’était pas donnée au citoyen lambda. Mais grâce à l’accessibilité de destinations de tourisme médical à travers le monde, la beauté est désormais accessible à un plus grand nombre. Elle n’est plus réservée à l’élite et aux stars. Elle se démocratise de plus en plus

Problèmes

En effet, parmi les facteurs rédhibitoires au recours à la chirurgie esthétique c’est sa non prise en charge par la sécurité sociale et le prix facturé dans certaines cliniques. Étant considérées comme secondaires et non vitales, ces interventions coutent chères et ne sont pas couvertes par les mutuelles santé, sauf dans des cas extrêmes. Donc, ce n’est pas évident pour toutes les bourses de recourir à une chirurgie esthétique.

Depuis un certain temps, plusieurs pays concurrencent les plus grands par une qualité égale et un résultat aussi satisfaisant. En effet, les chirurgies esthétiques en Suisse et en France sont extrêmement chères. Si nous prenons comme exemple de prix pour une liposuccion en Suisse c’est 5000 francs suisses (environ 4660 €), en France elle est de l’ordre de 3000 à 7000 € alors qu’en Belgique elle coute entre 1500 à 6000 € et en Tunisie elle varie entre 1650 à 2050 € avec le séjour compris.

Solutions

Pour s’offrir un joli corps, plus la peine de se ruiner. Plusieurs alternatives s’offrent à vous, à titre d’exemple vous pouvez opter pour une liposuccion pas chère en Tunisie où les chirurgiens opèrent dans des conditions optimales, alliant sécurité et efficacité pour assurer une silhouette plus fine et un remodelage du corps de leurs patients. Parmi les interventions les plus pratiquées en Tunisie, nous avons la liposuccion. Des patients qui viennent des quatre coins du monde pour se remodeler le corps et enlever la graisse résistante aux régimes.

Éliminer les surcharges localisées résistantes aux régimes et au sport est désormais possible avec un petit budget grâce à la liposuccion pour assurer un remodelage de sa silhouette.

Parmi les éléments qui ont contribué à la démocratisation de la chirurgie esthétique c’est les prix bas qu’on trouve dans certains pays qui jouissent d’une bonne image et une bonne qualité de soins. En plus, des émissions de télé réalité où on assiste à des changements spectaculaires, ont rendu ce phénomène accessible psychologiquement. Ainsi, le téléspectateur assiste aux changements et suit les évolutions sur les participants. Aussi, quand la presse féminine en parle et montre des photos avant et après, elle contribue à imposer un certain standard de corps et de visage et le rend accessible à plusieurs personnes.

L’essentiel est de bien se renseigner avant de franchir le pas et voir les avis des personnes qui ont déjà subi une intervention de chirurgie esthétique à l’étranger et d’oser réaliser ses rêves d’avoir un corps bien sculpté.