Les célébrités, de la chirurgie à la médecine esthétique

Les célébrités, de la chirurgie à la médecine esthétique

Le monde des stars à ses normes. Un dress code particulier, des envies particulières, une façon de vivre particulière… Bref c’est le « monde-locomotive » qui tire avec lui la masse qui suit la plupart du temps. Parmi les exigences des célébrités, il y a celle de l’éternelle beauté et de l’éternelle jeunesse. Prendre un coup de vieux, c’est prendre le risque de se faire virer d’Hollywood. Pour un individu lambda, anonyme, parce qu’il n’a aucun autre nom ailleurs, une personne commune, vieillir n’est pas toujours facile à vivre. Alors, combien de fois pour ceux qui ne comptent parfois que sur les traits de leurs physiques pour vivre ?

Pour rester jeunes, n’allez pas croire que c’est vers ces sources fabuleuses, dans lesquelles les mythes prétendent qu’on peut puiser de l’eau de jouvence, que se tournent les célébrités. Car ces élixir et autres cure de rajeunissement, personne ne peut dire avec exactitude jusqu’où elles peuvent maintenir cette jeunesse dont on rêve. Or, la chirurgie esthétique a fait ses preuves.

Au départ de la chirurgie plastique, il y avait les grands blessés, les victimes de guerre. A peine aujourd’hui si elles peuvent espérer un jour pouvoir en profiter. Nos richissimes et stars s’en s’ont appropriés afin de se faire plus beau. De réparatrice, la chirurgie est devenue simplement esthétique dans leur monde. Ainsi, ils pouvaient se refaire un nez qui n’a aucun défaut fonctionnel, sinon d’être un peu plus long que la normale. Quelqu’un d’autres jugeant ses paupières un peu vieillies, pas même qu’elles soient tombantes comme chez la plupart des vieux, directement s’offre une chirurgie des paupières. D’ailleurs, il est possible que de nombreuses célébrités soient passées par la case d’une plastie palpébrale. Parce qu’à ce qui semble, les paupières trahissent le vieillissement plus qu’autre partie du physique.

Mais plus que le rajeunissement, nos belles, top-modèles, actrices, chanteuses, présentatrices télé, etc., ont surtout privilégié la forme pour celles encore jeunes. Ainsi, on a vu pousser du jour au lendemain, des poitrines plus plantureuses, des fesses plus volumineuses. Sans que l’on ne puisse s’expliquer le pourquoi. Mais le comment, si. Augmentation prothétique des seins et des fesses… l’époque est trop vieille sans doute.

La nouveauté, c’est la médecine esthétique. Elle fait autant que la chirurgie des miracles. Sauf que les stars n’aiment pas donner l’impression d’être artificiels. Elles ne veulent pas subir de longues heures d’interrogatoires musclés menés par des journalistes. Certaines célébrités redoutent surtout de longues périodes de convalescence, et d’avoir à les justifier auprès du public. Alors, de manière plus douce, sans traces, sans cicatrices, chacun se laisse aller selon son imagination : injection de Botox, injection d’acide hyaluronique, fils tenseurs, mésolift, peeling, etc., l’essentiel étant de transformer son physique sans laisser sur son corps une preuve cicatricielle qu’on l’a fait.

Les commentaires sont clos.