La relation homme machine : entre fonctionnalité et sentiments

La relation homme machine : entre fonctionnalité et sentiments

Cette nouvelle tendance de prendre comme ami des humanoïdes se développe de plus en plus. Des robots qui prennent en charge l’enregistrement des passagers à bord d’un vol, ceux qui remplacent les caissiers dans les grandes surfaces ou les ouvriers dans les usines pour faire des tâches répétitives et laborieuses. Dans ce sens le robot est utile. Il est tout de même perçu comme froid et incapable d’empathie et d’intelligence émotionnelle. Mais cela sans compter sur les nouveautés qui débarquent ces derniers temps qui possèdent même des visages humains.

Comment établir une complicité homme machine ?

Avec la création du robot Pepper, nous ne sommes plus dans le domaine de la robotique programmée pour faire des tâches spécifiques seulement. C’est le premier robot humanoïde étant programmé pour percevoir les émotions de son vis-à-vis. Ainsi, l’humeur de son interlocuteur influence son comportement. Il est en mesure d’adapter ses agissements en réponse au tempérament, aux goûts et aux habitudes de son locuteur. Il est désormais le compagnon au quotidien de plusieurs foyers japonais. Chacun lui attribue une nouvelle fonctionnalité et il est capable d’évoluer selon la personne qu’il a en face de lui.

visage homme et complicité homme machine

Pour réaliser un rêve d’enfance ou encore assouvir des fantasmes, certains se donnent les moyens d’avoir en compagnie des robots d’apparences humaines qu’ils dessinent eux-mêmes. Un exemple bien vivant est un ingénieur chinois du nom de Ricky Ma qui a décidé de débourser 50000 dollars pour construire un robot humanoïde pour lui tenir compagnie. Ce dernier possède, en fait, les critères physiques et un visage parfaitement symétrique ressemblant à celui de Scarlett Johanson.

invention robot humanoide

Un autre a décidé de se fabriquer un robot pour combler une peine de cœur. En mal d’amour et face à une grosse déception amoureuse, Zheng Jiajia, un expert en intelligence artificielle décide de construire une femme sur mesure. Et oui, vous avez bien lu, il a décidé d’épouser un robot d’apparence féminine qu’il a inventé lui-même. Il a programmé un amour artificiel incarné dans sa création Yingying, qui est capable d’identifier certains caractères chinois mais pas encore capable de marcher et de faire des tâches ménagères, chose que son inventeur tente d’améliorer.

désir beauté et manque à remplir

Cette dernière nouvelle rapportée par le quotidien « South China Morning Post », marque désormais un tournant dans l’histoire de la robotique et sur le plan de l’éthique. Dorénavant, nous passons dans l’air de l’amour cybernétique entre homme et machine.

 

Les commentaires sont clos.