Sleeve gastrectomie et aspect psychologique

Sleeve gastrectomie et aspect psychologique

La chirurgie de l’obésité est un sujet passionnant. On va se consacrer aujourd’hui aux difficultés rencontrées après l’opération de Sleeve gastrectomie.
Il existe une multitude de problèmes :
• Psychologiques ;
• Nutritionnels ;
• Professionnels ;
• Familiaux.

Aspect psychologique

L’alimentation, d’apparence un simple acte physiologique (digestion transformant la nourriture en nutriments) est en fait plus complexe qu’il n’y parait. En effet, Manger est, depuis notre naissance, sous l’emprise de notre mental, de notre vie de tous les jours et des événements qui s’y attache.
Il y a un lien entre notre état mental et notre alimentation. Et c’est d’autant plus vrai en cas d’obésité avant et après l’opération.
Suivre et évaluer, psychologiquement, les patients en postopératoire n’est pas une option, c’est une nécessité pour la réussite de la Sleeve. Cet aspect-là reste difficile à intégrer pour certains patients qui sont dans le déni.
Fréquemment, le terme « passage à vide » décrit dans le mois, voire dans l’année qui suit la chirurgie, est utilisé et il ne faut pas le prendre à la légère.
Il s’agit d’une opération irréversible. Le sac gastrique y est réduit définitivement de 2/3, entrainant un changement radical des habitudes alimentaires.

Difficultés post-op

Citons certaines difficultés rencontrées après l’opération :
• Des difficultés pour respecter la durée des repas et de la mastication (30 à 45 minutes).
• Des difficultés pour manger les protéines animales pourtant indispensables.
• Des difficultés pour respecter le « un » litre d’eau en tant que volume quotidien minimum.
• L’envie de sucre, qui ne part pas surtout si manger des glucides comble un manque affectif ou apaise des frustrations.

La difficulté est de modifier son comportement alimentaire dans la durée. Ce qui est compliqué mais faisable ; légitime même pour la réussite sur le long terme.
Pour pouvoir réussir à changer, il faut s’armer de volonté et d’énergie. Ce n’est pas donné à tout le monde mais on peut travailler dessus et s’améliorer.

Clés de la réussite

Tous les sondages sont affirmatifs : Plus de 80% des patients qui ont fait la sleeve gastrique sont content du résultats et si c’était à refaire ils recommenceront. Tous sont unanimes : Chercher les ressources en soi, le vouloir profondément et s’impliquer est la clé pour réussir son opération sur le long terme<.

Les commentaires sont clos.