Archives de
Mois : mai 2018

Ce qu’il faut savoir avant une augmentation mammaire

Ce qu’il faut savoir avant une augmentation mammaire

 

 

Même avec la forte fréquence de réalisation de l’augmentation mammaire, les patients doivent être conscients qu’il existe plusieurs facteurs à considérer avant de choisir cette chirurgie esthétique des seins.

 

Implants ou transfert de graisse ?

Les implants mammaires à solution saline ou en silicone ne sont pas les seules options pour une augmentation mammaire. D’après les statistiques, l’augmentation des seins par les greffes de graisse autologue c’est-à-dire l’injection de la graisse propre de la patiente au niveau de la poitrine ont augmenté.
La procédure implique le recours à une liposuccion pour extraire la graisse depuis les autres parties du corps en surplus. Une fois extraite, la graisse est traitée dans un état apte à l’injection dans les seins. Notez que seule une augmentation de deux tailles de bonnet est possible avec ce type d’augmentation.

augmentation mammaire Tunisie

 

Une augmentation mammaire ne peut pas réparer les seins affaissés

En fait, une augmentation du volume des seins peut empirer et aggraver l’apparence de l’affaissement. La chirurgie appropriée pour corriger les seins affaissés est un lifting des seins ou une mastopexie.
Cette intervention implique le resserrement des tissus et l’élimination de tout excès cutané, ainsi que le repositionnement potentiel des aréoles et des mamelons vers des positions plus appropriées. De nombreuses patientes, en particulier celles qui ont connu une grossesse puis un allaitement de leurs petits, envisagent à la fois de soulever et d’augmenter leurs seins. Dans ce cas une mastopexie sera associée à l’augmentation mammaire pour un résultat satisfaisant.


 

Les implants mammaires devront être remplacés à un moment donné

Même si les implants mammaires modernes sont sûrs et durables, ils ne représentent pas des dispositifs à vie. Les prothèses mammaires de nos jours durent généralement plus d’une décennie avant d’être remplacées. Les patientes avec des implants devront recevoir des bilans annuels et effectuer des auto-vérifications sur une base régulière.
La recommandation avancée pour celles ayant des implants en silicone (dont les fuites sont moins évidentes) est de recevoir des IRM trois ans après la chirurgie et tous les deux ans par la suite.

Quel traitement efficace pour le cancer du sein ?

Quel traitement efficace pour le cancer du sein ?

C’est toujours troublant de parler du cancer du sein. Cette maladie du sein, qui dit-on, s’attaque principalement aux femmes après 50 ans, et dont malgré toutes les avancées tant dans le dépistage, le diagnostique que dans le traitement, on nous dit que malgré tout, 1 femme sur 27 atteintes de cancer du sein mourra. On peut ne pas voir le danger présenté ainsi. Mais, selon la Ligue contre le Cancer, il y a chaque année 54.000 nouveaux cas et 11.900 décès annuel.
Quel est donc le traitement pour lutter contre le cancer et améliorer la vie des personnes atteintes ?

Généralités et types de cancer du sein

types cancer seins

Il est le type de cancer le plus fréquent chez les femmes. Il existe divers types de cancer de sein, et le traitement s’envisage en fonction de la forme du cancer.
On distingue par exemple deux grands groupes de cancer : les cancers non invasifs et les cancers invasifs. Le carcinome canalaire in situ est la seule forme de cancer non invasif. C’est dans le canal de lactation qu’il se forme.
Les cancers invasifs sont les plus nombreux. Il y a divers types de carcinomes : canalaire, lobulaire, inflammatoire, qui sont les plus fréquents. Mais on peut avoir aussi les carcinomes : médullaire, tubulaire, papillaire, colloïdes, etc.

Traitement du cancer du sein

reconstruction seins par Medespoir

Les traitements du cancer de sein sont nombreux, mais c’est du type de cancer et de son stade d’évolution que la guérison dépend généralement.
Les traitements les plus fréquents sont : la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, la thérapie hormonale et la thérapie ciblée.
La chirurgie est le traitement de première intention du cancer du sein. C’est elle qui permet de retirer, grâce à une mastectomie, la tumeur cancéreuse. La mastectomie peut être partielle ou totale, c’est-à-dire que l’on enlève une partie ou tout le sein. Il est toujours possible d’envisager une reconstruction seins après cancer.
La radiothérapie intervient pour détruire les cellules cancéreuses après la chirurgie. Elle permet d’éviter la récidive du cancer.
La chimiothérapie est le plus souvent un traitement médical administré après la chirurgie du sein cancéreux. Ces médicaments doivent détruire et stopper les cellules cancéreuses. La chimiothérapie est davantage indiquée pour le traitement du cancer métastatique.
Le traitement du cancer par thérapie hormonale est associé le plus souvent au traitement chirurgical, à la radiothérapie ou bien à la chimiothérapie.
Enfin, le traitement ou thérapie ciblée quant à lui, désigne un médicament injecté par voie intraveineuse, et dont le rôle est de bloquer l’action du gène HER2, responsable dans le cas d’un cancer invasif ou infiltrant, de la rapide croissance de la tumeur.

Qu’est-ce que le vampire lift ?

Qu’est-ce que le vampire lift ?

Vous avez probablement déjà vu sur Instagram les photos d’un visage d’une célébrité ou d’un influenceur couvert d’éclaboussures de sang.
Non, il ne s’agit pas d’un maquillage d’Halloween ou autre, mais c’est en fait l’une des dernières tendances en matière de traitement et des soins de la peau en médecine esthétique dit le PRP visage également connu sous le nom de « vampire facial ».
Les célébrités, y compris Kim Kardashian, Bar Refaeli, Nabila Ben Attia sont des fans du visage et des traitements faciaux qui pourraient sembler assez effrayantes en cours, mais qui enregistrent des résultats impressionnants.

C’est quoi ce traitement facial / comment fonctionne-il ?

Vampire lift

Le traitement PRP se fait par l’utilisation du plasma riche en plaquettes pour stimuler les cellules souches du derme, qui fabriquent le collagène et l’élastine. Ce soin utilise essentiellement le propre sang du patient pour aider à promouvoir l’activité saine des cellules de la peau. Les plaquettes contiennent des niveaux élevés de facteurs de croissance, qui lors qu’elles sont appliquées sur la peau stimulent le renouvellement cellulaire.
Cela aide la peau à fonctionner de manière optimale, en augmentant le collagène et l’élastine, tout en apportant des propriétés antioxydantes et hydratantes. Le plasma riche en plaquettes est maintenant couramment utilisé par voie topique dans le cadre d’un soin facial régulier, utilisé avec des micro-aiguilles pour améliorer la pénétration dans la peau et il est injecté en sous cutané de la même manière que les charges cutanées (botox, acide hyaluronique…)

Comment se fait la technique de PRP ?

Vampire lift a la Kim Kardashian

Le traitement commence par une ponction veineuse (une prise de sang) pour obtenir le sang. Contrairement à la croyance populaire, l’intervention est relativement indolore à part le premier pincement à l’aiguille. Spécifiquementet après le prélèvement sanguin initial, cette technique de médecine esthétique nécessite un traitement sanguin à travers une centrifugeuse pour isoler les plaquettes qui seront utilisées.
Un microneedling ou une microdermabrasion(enlever les cellules mortes à l’aide d’un jet de microcristaux projetés sur la peau)sont effectués juste avant que les traitements PRP soient appliqués sur le visage. En ce qui concerne la récupération, cet acte médical pourrait nécessiter un jour ou deux comme temps d’arrêt avant la reprise de la vie sociale et professionnelle selon l’agressivité de la microdermabrasion sur la peau. Une petite rougeur suit le traitement, comme une sorte de coup de soleil, ce qui signifie que l’écran solaire après l’intervention est fortement recommandé.Cependant, l’application du maquillage est déconseillée juste après l’opération.

C’est quoi la lipolyse laser

C’est quoi la lipolyse laser

De nombreuses personnes veulent aujourd’hui perdre facilement les graisses excédentaires. Peut être après avoir essayé de perdre les graisses par le sport ou en adoptant un régime alimentaire plus sain, et là, sans succès. Ou simplement pour avoir entendu parler de la liposuccion comme une technique chirurgicale visant à faire perdre les surcharges graisseuses localisées. Mais avant de se laisser tenter par cette solution, plus simple d’apparence, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de liposuccion, et nous essaierons de répondre à la question de savoir, qu’est-ce que la lipolyse laser ?

Différents types de liposuccion

Qu’on la nomme liposuccion ou lipoaspiration, il en existe différents types de liposuccion, dont le but commun est le prélèvement des graisses en excès afin de remodeler la silhouette. Pratiquée seule, ou associée à d’autres interventions comme l’abdominoplastie ou les divers liftings, la liposuccion peut être une liposuccion tumescente, une SmartLipo, une SlimLipo, une liposuccion Vaser ou une lipolyse laser. C’est cette dernière qui nous intéresse.

Qu’est-ce que la lipolyse laser ?

Liposuccion laser Tunisie

Technique sollicitée, la lipolyse laser désigne simplement l’utilisation d’un laser spécifique, de son faisceau, pour détruire les graisses rebelles de manière ciblée. Cette technique est aussi connue sous le nom de liposculpture assistée par laser ou laser liposculpture. Il ne faut donc pas se laisser surprendre par les mots.

Dans son principe, la lipolyse laser consiste à introduire sous la peau, une fine sonde de fibre optique, qui, grâce à son énergie laser de moyenne intensité, va permettre de rompre de manière sélective, les cellules graisseuses. C’est ce phénomène que l’on appelle la lipolyse. Une fois détruites, ces cellules adipeuses vont se transformer en substance huileuse, qui au fil du temps, va automatiquement s’éliminer de l’organisme dans les jours qui suivront l’intervention.

L’avantage principal de cette technique d’élimination des graisses par laser, c’est qu’elle évite les dommages qui peuvent être causés par l’utilisation des canules, sur les tissus environnants, lors d’une liposuccion classique. Il n’y a donc aucun risque que les vaisseaux sanguins ou les nerfs environnants soient endommagés lors d’une lipolyse laser. Car, il s’agit d’une intervention ciblée.

En outre, l’utilisation du laser, grâce à l’énergie qu’elle produit, favorise la stimulation de la production du collagène, ce qui a pour effet de rajeunir davantage la peau.

Comment se déroule une lipolyse laser ?

Lipolyse laser Tunisie

Il s’agit d’une intervention simple et légère, se déroulant sous anesthésie locale. L’intervention consiste simplement à réaliser une incision d’1mm, afin d’introduire sous la peau, la fibre laser devant détruire les adipocytes. La durée de l’intervention peut varier entre 20 mn et 1h30mn en fonction du nombre de zones. Le résultat est visible après 1 mois.