Archives de
Mois : février 2017

Évolution des critères de beauté à travers l’histoire

Évolution des critères de beauté à travers l’histoire

Comme tout dans le monde, rien ne reste à son image initiale. Tout évolue, en partant des idées aux équipements, jusqu’à arriver aux critères de beauté et aux standards d’une féminité désirée.

Survol des standards de beauté dans le temps

Selon l’époque, les critères de beauté changent ainsi que la corpulence de femmes. A travers ce petit voyage dans le temps nous allons voir que tout est une question de mode et de préférence à un moment donné.

criteres beaute antiquesDans l’Égypte ancienne : la beauté était accréditée aux femmes minces, avec des épaules étroites, une taille haute, un nez rectiligne et pointu et un visage symétrique.

Pendant l’époque de la Grèce antique : les femmes étaient considérées comme des versions défigurées de l’homme. La majorité des femmes étaient bien menues et dodues avec une peau claire.

beauté orient Au cours de la dynastie Han (206 avant J.C), les critères de beauté étaient une taille svelte, un teint pâle, de tout petits pieds et de larges yeux.

Quant à l’époque de la renaissance en Italie, la mode était pour les poitrines généreuses. Les femmes portaient fièrement leurs kilos en trop. Elles avaient des ventres grassouillets et des hanches bien développée et surtout une peau claire.

A l’époque victorienne en Angleterre : les femmes étaient de préférence rondes, mais devaient porter un corset pour affiner leur tour de taille.critere beauté contemporain

Dans les années 1920, on préférait avoir une poitrine plate, une taille cintrée et une coupe de cheveux courte et une silhouette enfantine.

Les critères de beauté plus récents

critere beaute recentEntre 1930-1950, pendant l’âge d’or de Hollywood, les icônes de beauté comme Marilyn Monroe avaient des formes prononcées. Elles avaient des formes généreuses, une silhouette en sablier, une poitrine volumineuse et une taille fine.

La tendance dans les années soixante était plus pour les femmes sveltes. Elles avaient des jambes longues et minces avec un physique d’adolescente.

Retour aux formes dans les années 80, avec des femmes sveltes athlétiques. Néanmoins, elles possédaient des courbes, une grande taille et des bras toniques.

nez et beaute visageDans les années 90, le style recherché était le look androgyne, avec des corps extrêmement minces et une peau translucide.

Alors que la beauté postmoderne à la Kim Kardashian est aux fesses bombées et aux seins volumineux. La majorité des femmes essayent d’avoir ses formes avec en prime un ventre plat et une peau parfaitement saine.beaute Kim kardashian

De nos jours, les femmes optent plus facilement pour la chirurgie esthétique pour parfaire leur beauté et obtenir leur look désiré. Tout bien considéré, rien n’est rigide et figé dans le temps, tout évolue et n’est pas définitif, la mode d’aujourd’hui peut devenir désuète dans quelques années.

Que faire pour préserver une poitrine ferme ?

Que faire pour préserver une poitrine ferme ?

Avoir des seins tombants à 60 ans peut se comprendre à cause de l’effet de la vieillesse de l’allaitement et des pertes de poids ainsi que des changements hormonaux. Mais avoir des seins tout ramollis à 30 ans ce n’est pas l’idéal pour une jeune femme dans la fleur de l’âge.

Il existe pleins de mauvaises habitudes à éradiquer si vous voulez préserver le plus longtemps possible une poitrine galbée et tonique comme porter des soutien-gorge non adaptés à sa morphologie ou trop serrés. Ainsi que de bonnes habitudes à prendre que nous allons présenter dans ce qui suit.

L’exercice physique

poitrine ferme critère de beauté

Cela vous permet d’avoir une silhouette jeune et un corps harmonieux. Ainsi, avec un corps bien élancé et mince c’est plus facile de surveiller son poids, de se maintenir bien droite et de mettre ses seins en valeur.

La pratique du sport favorise la production de l’endorphine qui est l’hormone du plaisir, ce qui contribue à l’amélioration de l’état psychique.

Travailler ses muscles

Bien que la composition même du sein de la femme ne comporte pas de muscle, mais le fait de travailler son muscle grand droit, celui des épaules, les triceps, biceps ainsi que les muscles des bras, de la poitrine et du dos permet de lutter contre l’effet de la gravité.

Le port d’un soutien-gorge pendant l’exercice est impératif

corriger seins tombantsEn effet cela permet aux tissus conjonctifs de ne pas trop bouger. Ces derniers maintiennent à leur tour le sein à la poitrine. En effet, lors de l’exercice le sein rebondit jusqu’à 15 cm pendant l’exercice, et la peau qui recouvre le sein est mise à rude épreuve. Donc pour éviter d’avoir des seins tombants trop tôt préservez les pendant l’exercice en portant un soutien-gorge de sport. En le portant vous pouvez même corriger les seins tombants en leur assurant un bon maintien.

Dites à dieu au tabac

éviter tabacLe tabagisme est un bien vilain ennemi de la peau. En effet, il contribue à la perte de l’élasticité cutanée, puisque la nicotine resserre les vaisseaux sanguins retardant ainsi le passage de l’oxygène et de nutriments nécessaires à sa vivacité. La perte de l’élasticité cutanée va entrainer un affaissement de seins même à un jeune âge.

Protégez-vous du soleil

Les rayons UV abiment le collagène et l’élastine responsables de la bonne santé des tissus conjonctifs cutanés. Il est utile de se protéger en appliquant de la crème solaire et en évitant les bronzages pour une longue période.

Les crèmes miracles, les douches à l’eau froide ou l’activité sportive peuvent très bien raffermir une poitrine avec une petite perte de tonicité, mais la solution adéquate à une ptose mammaire sévère est la chirurgie esthétique pour intervenir sur la partie glandulaire et l’excès cutané qui ne peut pas être rétracté par l’exercice physique ou la nourriture.

Est-il nécessaire de réaliser un lifting du visage tous les 10 ans ?

Est-il nécessaire de réaliser un lifting du visage tous les 10 ans ?

Le haut de votre visage se creuse et se fane progressivement alors que le bas s’alourdit avec cette peau ridée et détendue. En vous regardant au miroir, vous ne voyez plus vos belles pommettes dessinées, vos yeux scintillants et le visage soyeux de vos vingt ans. Vous ne discernez que : ces maudits bajoues telle une dinde, ces pattes d’oie colonisant le contour extérieur de vos yeux, ces paupières alourdies accentuant votre fatigue et votre anxiété, et ces rides traduisant tous vos rires et vos combats avec la vie.

Votre amie vous a parlé du lifting du visage, cette chirurgie magique qui fait disparaitre toutes ces marques et les transformer en un mauvais souvenir. D’ailleurs, vous remarquez déjà avec éblouissement son nouveau visage lisse aux pommettes arrondies. Vous vous dites avec enthousiasme : je vais tenter aussi ma chance !

Le lifting du visage : Quésako ?

Il s’agit d’une plastie de chirurgie du visage qui a pour objectif de retendre la peau faciale et cervicale ainsi que les muscles faciaux tout en éliminant l’excès cutané et graisseux afin de redonner au visage son air jeune et lisse. On distingue selon la zone traitée : les liftings : facial, cervico-facial, temporal, frontal, mini-lift, etc.

chirurgie visage

Les répétitions chaque 10 ans, sont-elles indispensables ?

Cette opération de chirurgie plastique offre des résultats durables et un rajeunissement remarquable sur le visage et le cou (cas d’un lifting cervico-facial) Mais elle ne fait, en aucun cas, stopper les effets du vieillissement. En effet, elle garantit une diminution de 10 ans ! Donc, vous pouvez désormais refaire le lifting après cette période mais ce n’est pas assez primordial et quelques injections des produits de comblement peuvent faire l’affaire et vous faire débarrasser de vos rides qui vous font coucou de nouveau !

Comment réussir son lifting avec les meilleurs prix ?

Depuis quelques décennies, plusieurs pays ont opté pour le tourisme esthétique et organisent des séjours médicaux de type « tout compris » pour ceux qui désirent avoir une bonne mine et améliorer leur apparence.

Parmi ces pays on trouve la Tunisie : une destination sans pareil offrant des prestations incontournables avec des prix raisonnables. D’ailleurs, Les tarifs Rajeunissement visage tunisie sont bien moins chers qu’en Europe et également suivis par un séjour de luxe dans un hôtel prestigieux.

Comment traiter l’hypertrophie mammaire après une grossesse ?

Comment traiter l’hypertrophie mammaire après une grossesse ?

La grossesse présente une phase importante dans la vie de toute une femme. Durant neuf mois, la future maman attend impatient de prendre son bébé entre les bras. Les changements physiques liés à cette période ne l’inquiètent pas trop. C’est après quelques mois de l’accouchement, qu’elle commence à remarquer les changements physiques : le relâchement du ventre, l’affaissement des seins, les poignets d’amour, la distension de la peau des bras, l’apparition d’un double menton. Le sport, pratiqué régulièrement et l’adaptation d’une bonne hygiène de vie peuvent lui offrir des résultats très satisfaisants. Toutefois, certains défauts demeurent irréparables sans le recours à une chirurgie esthétique.

1- L’augmentation anormale du volume des seins

Le cas suivant est très fréquent : au cours d’une grossesse, la prise d’une importante surcharge pondérale entraine le développement des amas graisseux localisés au niveau des seins et la prolifération de la masse glandulaire dûe à la montée de lait. Il en résulte, parfois, une hypertrophie mammaire c’est-à dire un développement excessif des seins. Ce changement entraine des douleurs au niveau du cou, du dos, des épaules et s’accompagne généralement de nombreuses irritations au niveau du sillon mammaire.

La réduction mammaire en quelques lignes

L’intervention réduction mammaire permet à toute femme désirant retrouver sa poitrine après une grossesse d’avoir des améliorations conformes à ses attentes. Le geste chirurgical se résume en trois étapes : 1) aspirer le surplus graisseux 2) réduire la masse glandulaire 3) supprimer  l’excès cutané. L’importance du procédé, dépend du stade dans lequel se présente l’hypertrophie. De même, pour les incisions réalisées au cours de cette opération : le traitement d’une hypertrophie moyenne nécessite la pratique d’une incision péri aréolaire alors que le traitement d’une glande mammaire trop volumineuse exige la réalisation d’une cicatrice importante, sous forme de T inversé. Le chirurgien esthétique veille à ce que les cicatrices soient bien atténuées. À la sortie de la clinique, il prescrit à la patiente une crème cicatrisante afin d’optimiser les résultats. La qualité de la peau intervient dans le déroulement d’une bonne cicatrisation : plus la peau est élastique, plus les améliorations sont probantes.

2- La déformation de la forme du ventre

La peau se relâche remarquablement après une grossesse. Ce problème s’accentue par la prise d’une importante surcharge pondérale. Les muscles de l’abdomen se distendent et s’écartent l’un de l’autre. Le ventre se déforme complètement. Il s’arrondit, tombe vers le bas  et forme ce qu’on appelle un tablier abdominal.  La réparation de ce défaut inesthétique se fait à l’aide d’une plastie abdominale.

 La plastie abdominale en quelques lignes

La plastie abdominale permet de traiter l’affaissement de la peau du ventre, de supprimer la graisse excédentaire ainsi que d’enlever la peau abîmée. Parfois, le plasticien resserre les muscles à l’aide de sutures résorbables. L’opération se déroule sous anesthésie générale eu dure à peu près 1h :30. L’incision se fait au niveau de l’aine et se situe entre les hanches.

 

 

J’ai hâte de voir le résultat de mes interventions esthétiques

J’ai hâte de voir le résultat de mes interventions esthétiques

S’il est possible d’améliorer les contours de sa silhouette, il est aussi faisable d’augmenter le volume de ses fesses ! Oui, nous savons tous que la chirurgie esthétique a fait de très grand progrès. Aucun centimètre du corps n’est difficile à réparer. Mais ce n’est pas pour cela que j’ai cité ma première phrase exclamative. Ce que je voulais dire est qu’il est possible de faire les deux interventions en même temps. Moi, une simple infirmière, je peux me permettre de subir deux opérations esthétiques, celles qui me tentent depuis plus de trois ans ! Comment ça ?

Vous ne serez pas étonné si vous dévoile mon astuce. Eh bien, il suffit de réserver un billet d’avion et partir vers la Tunisie. Oui, effectivement ! Ce pays merveilleux par ses plages splendides est aussi très connu par les compétences de ses chirurgiens esthétiques.

Pourquoi ai-je choisi de faire mon intervention en Tunisie ?

Je me suis renseignée auprès d’une clinique esthétique à Paris. Ici, on propose l’intervention liposuccion pour un tarif de 5000 € et l’augmentation des fesses pour 5000 € aussi. Pour avoir une silhouette de rêve il faut que je dépense 10000€. C’est un montant que je trouvé exorbitant. Me rappelant d’un documentaire que j’ai vu l’année dernière sur France 3 à propos de la chirurgie esthétique en Tunisie, j’ai fait une recherche sur Youtube et j’ai retrouvé la séquence. Ayant le nom de la clinique esthétique, j’ai vite contacté le service assistance à l’aide d’un devis gratuit que j’ai rempli sur internet. Les prix proposés en France et ceux que m’a communiqués la clinique sont vraiment très différents. Dans mon offre personnalisée, on mettait 2400 le prix de la lipoaspiration et seulement 1800 celui de l’augmentation fesses.

Intervention en Tunisie, intervention en France quelle différence ?

L’avez-vous constatez ? Pour 4200 € seulement je peux faire une liposuccion et une augmentation des fesses ! Ce qui est plus épatant est que ce tarif n’inclut pas seulement le coût de l’opération, du chirurgien et les frais de l’hospitalisation. Il englobe aussi le séjour dans un hôtel 5*, le vol aller-retour, les soins supplémentaires, les coûts des prothèses fessières et du transport ( clinique-hôtel, hôtel aéroport ainsi que les balades éventuelles dans la banlieue nord ). Côté sécurité, je n’ai aucun souci. Les plasticiens Tunisiens disposent d’un savoir-faire irréprochable. La clinique est moderne et très sophistiquée. Agrée par l’état, elle travaille dans le respect total des normes internationales. N’est-ce pas une bonne affaire ? Non seulement je vais jouir de deux interventions 100% réussies, mais aussi je vais me permettre de faire la rupture avec le stress du quotidien. J’ai déjà préparé ma valise. J’ai hâte de voir le résultat de mes interventions !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SELFIE : la beauté et le danger

SELFIE : la beauté et le danger

Dans la Grèce antique, on dirait du selfie, qu’il est le pharmakos. C’est-à-dire, le remède et le poison. Autant on peut sauvegarder soi-même un instant spécial à partir de son smartphone, autant le danger n’est pas loin quand on veut le faire parfois.

genioplastie tunisie

Tendance relevée autant chez les jeunes gens que chez les plus âgés, le selfie désigne une photographie prise de soi par soi-même dans un contexte particulier. Sauf que l’on ne mesure plus dans quel contexte il faut s’aventurer sur la capture de l’instant. Mais avant de parler ici des dangers du selfie, il faut peut-être rappeler que cette mode à développer chez plusieurs personnes un intérêt particulier pour leur physique.

Avec le selfie, il ne faut plus être seulement sur son 31 ; avoir le vêtement le plus chic, mais être physiquement chic. L’on soupçonne d’ailleurs un rapport assez étroit de nos jours entre selfie et chirurgie esthétique. Il se pourrait que pour être beau sur les photos, et puisqu’avec le selfie la photo est devenue la chose la mieux partagée, certains n’hésitent pas à aller se faire opérer le nez, les paupières ou un menton en galoche profitant parfois des prix de génioplastie abordables dans des pays comme la Tunisie, pour ses interventions. Bref, le selfie semble être devenu ce qui a révélé aux yeux du monde et de ses humains, leurs défauts. L’harmonie du visage est devenue une quête qu’impose le selfie. Les commentaires sur les photos postés, voilà ce qui contraint à la quête chirurgicale de la beauté.

Mais jusqu’où sommes-nous réellement prêts à prendre des risques pour donner de nous aux autres une image originale, unique ? Quels risques sommes-nous prêts à prendre pour être celui qui aura posté la photo la plus originale ?

Les nombres de décès, d’accidents graves ou mineurs, sont aujourd’hui en constante augmentation. La faute bien sûr au selfie. Chacun veut y aller de son imagination. Celui prêt à défier une colonie de crocodiles pour capturer l’image la plus fabuleuse qui soit, celui prêt à s’amuser à prendre des selfies avec des bêtes sauvages dans un parc ou celui qui se filme au volant pour épater une colonie d’amis virtuels qui en demandent toujours un peu plus.

En 2015, on comptait plus de 15 morts de suite de selfie. Apparemment la nouvelle pandémie qui va décimer l’humanité si nous ne prenons gare. On les compte encore par unité. Ce qui sans doute n’est pas encore prêt à faire déclencher la sonnette d’alarme. Mais autant il est magique de garder un souvenir de soi, d’une soirée entre potes, d’un concert mais autant il serait pathétique de vouloir trop en faire au point d’en perdre la vie. Au final, il paraît que ce n’est pas la beauté mais la vanité qui est recherchée. De même que ce n’est pas le danger qui nous guette avec le selfie, mais la stupidité qui nous conduit vers le danger.

 

Les célébrités, de la chirurgie à la médecine esthétique

Les célébrités, de la chirurgie à la médecine esthétique

Le monde des stars à ses normes. Un dress code particulier, des envies particulières, une façon de vivre particulière… Bref c’est le « monde-locomotive » qui tire avec lui la masse qui suit la plupart du temps. Parmi les exigences des célébrités, il y a celle de l’éternelle beauté et de l’éternelle jeunesse. Prendre un coup de vieux, c’est prendre le risque de se faire virer d’Hollywood. Pour un individu lambda, anonyme, parce qu’il n’a aucun autre nom ailleurs, une personne commune, vieillir n’est pas toujours facile à vivre. Alors, combien de fois pour ceux qui ne comptent parfois que sur les traits de leurs physiques pour vivre ?

Pour rester jeunes, n’allez pas croire que c’est vers ces sources fabuleuses, dans lesquelles les mythes prétendent qu’on peut puiser de l’eau de jouvence, que se tournent les célébrités. Car ces élixir et autres cure de rajeunissement, personne ne peut dire avec exactitude jusqu’où elles peuvent maintenir cette jeunesse dont on rêve. Or, la chirurgie esthétique a fait ses preuves.

Au départ de la chirurgie plastique, il y avait les grands blessés, les victimes de guerre. A peine aujourd’hui si elles peuvent espérer un jour pouvoir en profiter. Nos richissimes et stars s’en s’ont appropriés afin de se faire plus beau. De réparatrice, la chirurgie est devenue simplement esthétique dans leur monde. Ainsi, ils pouvaient se refaire un nez qui n’a aucun défaut fonctionnel, sinon d’être un peu plus long que la normale. Quelqu’un d’autres jugeant ses paupières un peu vieillies, pas même qu’elles soient tombantes comme chez la plupart des vieux, directement s’offre une chirurgie des paupières. D’ailleurs, il est possible que de nombreuses célébrités soient passées par la case d’une plastie palpébrale. Parce qu’à ce qui semble, les paupières trahissent le vieillissement plus qu’autre partie du physique.

Mais plus que le rajeunissement, nos belles, top-modèles, actrices, chanteuses, présentatrices télé, etc., ont surtout privilégié la forme pour celles encore jeunes. Ainsi, on a vu pousser du jour au lendemain, des poitrines plus plantureuses, des fesses plus volumineuses. Sans que l’on ne puisse s’expliquer le pourquoi. Mais le comment, si. Augmentation prothétique des seins et des fesses… l’époque est trop vieille sans doute.

La nouveauté, c’est la médecine esthétique. Elle fait autant que la chirurgie des miracles. Sauf que les stars n’aiment pas donner l’impression d’être artificiels. Elles ne veulent pas subir de longues heures d’interrogatoires musclés menés par des journalistes. Certaines célébrités redoutent surtout de longues périodes de convalescence, et d’avoir à les justifier auprès du public. Alors, de manière plus douce, sans traces, sans cicatrices, chacun se laisse aller selon son imagination : injection de Botox, injection d’acide hyaluronique, fils tenseurs, mésolift, peeling, etc., l’essentiel étant de transformer son physique sans laisser sur son corps une preuve cicatricielle qu’on l’a fait.