In vitro Tunisie : procréation médicalement assistée à prix pas cher

La FIV en Tunisie : Une spécialité médicale de pointe avec succès garanti

La fécondation in vitro (FIV) est une technique de la Procréation Médicale Assistée (PMA) privilégiée par le couple en cas d’infertilité.
La FIV a pour objectif la réalisation d’une fécondation de l’œuf de la femme par le sperme de son partenaire en dehors de l’utérus.

Indication de la méthode in vitro

Si le couple a échoué lors des autres tentatives avec d’autres techniques de procréation médicalement assistées, une fécondation In Vitro (FIV) lui sera indiquée.

Une FIV est recommandée si l’une de ces conditions se présente :

  • Les trompes sont absentes ou obstruées
  • L’homme est infertile (nombre faible de spermatozoïdes)
  • La femme souffre d’une Endométriose
  • Les ovaires ne fonctionnent pas convenablement et nécessitent un don d’ovocytes
  • Une malformation génétique se présente causant une grave maladie
  • La conception s’avère impossible sans un don d’ovocyte ou d’embryon

Tarifs et prix fécondation in vitro Tunisie

Pour les patients helevétiques qui se soucient de l'exorbitance des prix en Europe, MedEspoir a établi une grille tarifaire très attractive aussi bien pour la FIV que pour l'insémination artificielle ou l'étude caryologique.

Déroulement de la fécondation In Vitro (FIV)

La fécondation In Vitro se réalise en 7 phases :

  • Stimulation ovarienne : un traitement hormonal est administré au préalable à la femme afin d’obtenir un nombre satisfaisant d’ovocytes.
  • Ponction des follicules : sous anesthésie générale ou locale, elle est effectuée par voie vaginale.
  • Préparation des ovocytes fécondables et des spermatozoïdes.
  • Mise en fécondation en joignant ensemble les gamètes obtenus.
  • Développement des embryons
  • Transfert de l’embryon : L’embryon est placé dans l’utérus pour se développer jusqu’à son implantationà l’aide d’un cathétersous anesthésiepar voie vaginale.
  • Congélation des embryons : ceux qui ne sont pas utilisés sont congelés pour une utilitéultérieureafin d’éviter une nouvelle PMA.

La pratique de la fécondation in vitro en Tunisie se base sur l'expérience inouie des praticiens et sur la l'utilisation d'un équipement innovant et à la pointe de la technologie.

Les suites d’une intervention in vitro

Quelques manifestations passagères peuvent surgir comme :

  • Avoir mal au ventre et au niveau de l’abdomen
  • Sentir des bouffées de chaleur
  • Prendre du poids
  • Avoir des faibles pertes de Sang
  • Attraper une infection ou des complications liées à l’anesthésie, ce qui vraiment rare
  • Respirer mal et subir des troubles de digestion

La réussite de l’in vitro

Le taux de réussite de la fécondation In Vitro en Tunisie est très satisfaisant, grâces à nos gynécologues obstétriciens qui ont une grande contribution dans la réussite de ce pays dans ce domaine.

Le Docteur Boudhraa

Le Docteur Boudhraa est un gynécologue obstétricien qualifié et maitrisant les techniques d'assistance médicale à la procréation in vitro. Ce médecin à taille humaine a étudié et exercé en Tunisie et en France.

CV. du Dr Docteur Khaled Boudhraa

  • Baccalauréat juin 1992 mention Bien.
  • Doctorat en médecine Avril 2003.
  • Médecin interne des hôpitaux de Tunis 1998 et 1999 : 2 ans.
  • Médecin résident en Gynécologie Obstétrique des hopitaux de Tunis 1999-2003.
  • Interne des hôpitaux de Nancy 2003 et 2004 :1 an et demi.
  • Spécialiste en Gynécologie Obstétrique en Septembre 2004.
  • Assistant Hospitalo-universitaire à  la faculté de Médecine de TUNIS en gynécologie obstétrique pendant 6ans ( octobre 2004- octobre 2010 ) , affecté à  l'hôpital universitaire Mongi Slim La Marsa.
  • Diplôme Universitaire de Stérilité et Fécondation in vitro : Université Louis Pasteur Strasbourg en 2004.
  • Formation spécialisée en gynécolgie Obstétrique pendant un an et demi à  la maternité régionale de Nancy , université Henri Poincaré Nancy, la France.
  • CEC épidémiologie statistiques 2006 faculté de médecine de Tunis.
  • DIU Européen d'échographie en gynécologie obstétrique 2007 université louis pasteur Strasbourg.
  • Stage au Centre de lutte contre le cancer Alexis Vautrin à  Nancy : janvier et févier 2008.
  • CEC maladies du sein 2008 faculté de médecine de Tunis.