Lifting cuisses Tunisie

Lifting des cuisses que vous allez réaliser en Tunisie est une intervention de chirurgie réparatrice dont le but est de supprimer les excès de peau présents au niveau des faces internes de vos cuisses. Ce lifting qu’on appelle aussi cruroplastie des cuisses est une action chirurgicale efficace sur l’entrejambe ;il adresse les patientes avec des indications de peau vieillissante et des femmes qui ont vécu un épisode d’amaigrissement conséquent, souvent consécutif à une sleeve ou un bypass.

Avant l’intervention de lifting des cuisses

Il faut suivre les recommandations du chirurgien concernant la prise éventuelle de médicaments comme l’aspirine et cesser de fumer au moins 1 semaine avant l’intervention. En Suisse, vous aurez pris soin de faire un bilan sanguin, il permet à votre praticien de s’assurer que vous ne présentez pas des risques d’anémie.

lifting cuisses tunisie

L’intervention de cruroplastie

Elle se déroule en bloc opératoire sous anesthésie générale. Avant l’arrivée du chirurgien, vous recevez la visite de l’anesthésiste pour une dernière revue des contre-indications possibles et pour la préparation de la sédation. Bien évidemment, vous aurez déjà rencontré l’un des chirurgiens esthétiques choisis en consultation préopératoire avec une discussion sur les étapes de l’intervention.

Zone de l’intervention de lifting cuisses Tunisie

C’est le haut de la cuisse au niveau de sa face interne. En gros, les zones cutanées qui seront travaillées par le chirurgien dessinent une forme de papillon.

La technique chirurgicale

Le lifting des cuisses est une remise en tension de la peau jointe à une exérèse des surplus cutanés. Autrement dit, le geste technique chirurgical consiste à tirer la peau (c’est le lifting) afin de faire apparaître ses parties en excès et à les supprimer. Au final, on peut donc retirer la peau pendante et affiner l’entrecuisse.

Les cicatrices de lifting des cuisses

Les cicatrices qui résultent du lifting de la face interne des cuisses peuvent être de deux formes :

  • Une cicatrice en V qui va de l’aine à la zone inférieure du pubis, elle est globalement masqué par le pli autour de la zone génitale
  • Une cicatrice en T plus longue associant la première forme à une autre incision verticale au niveau de la face interne. C’est la cicatrice qui est choisie pour les cruroplasties post amaigrissement

Les suites opératoires

La patiente quitte la clinique après 48H. La patiente met un vêtement de contention de type panty à garder ensuite au moins 15 jours. L’œdème et les bleus disparaissent à peu près sous 15 jours. L’arrêt de travail à respecter varie entre 1 semaine et 10 jours.

Photos avant/après

Ces photos avant/après vous donneront une idée sur les notables effets de la cruroplastie et de la chirurgie esthétique en Tunisie.

lifting cuisses Tunisie photos avant apres

Relâchement de la face interne des cuisses. Lifting touchant le galbe général des membres inférieurs.

lifting cuisses Tunisie avant apres

Plis cutanés suite au vieillissement. Plastie crurale effectuée pour raffermir la peau et rajeunir les cuisses.

lifting entrejambes tunisie

Ablation de l’excès de peau et traitement du relâchement cutané par redrapage. Cicatrices : longitudinales et dissimulables avec le temps.

Le prix d’un lifting des cuisses en Tunisie

Le devis donné par Medespoir suivant l'offre "all-inclusive" inclut toutes les dépenses depuis la première consultation, la réservation de la chambre d'hotel jusqu'aux premiers contrôles post-opératoires, nottamment les frais du bloc opératoire, frais de séjour à la clinique, honoraires anesthésistes, honoraires chirurgiens, éventuellement les prix des prothèses, les soins divers,les vêtements compressifs...etc Optez pour cette formule all-inclusive et demandez un devis totalement gratuit sans engagements pour des intervetions esthétiques de lifting fesses.

Le lifting cuisses en 8 questions

Quelles sont les indications d’un lifting des cuisses ?

Généralement les patients passent par un lifting des cuisses lorsqu’ils observant un relâchement cutané prononcé. Suite à un Vieillissement progressif, et/ou un amaigrissement important la peau ne se retend pas.

Quels sont les éléments vérifiés avant un lifting crural ?

En plus de vérifier l’état de santé globale du patient en consultant son dossier médical et ses bilans sanguins, le chirurgien vérifie aussi la morphologie des cuisses, la surcharge adipeuse, la qualité du tissu cutané et le tonus musculaire.

Est-ce que la liposuccion se fait automatiquement avant le lifting des cuisses ?

Pour permettre une meilleure retension de la peau, l’excèdent de graisse est aspiré au niveau de la face interne des cuisses. C’est après, que le chirurgien retire la peau qui ne s’est pas rétracté par elle-même. Mais de toute façon, le recours à la liposuccion n’est pas systématique, tout dépend des réserves adipeuses au niveau de la face interne des cuisses du patient.

Quand est-ce que le résultat sera définitif ?

C’est après environ trois mois qu’il sera définitif, mais vous pouvez avoir une idée de ce que ça donnera tout de suite après l’intervention. Vous aurez ainsi un amincissement visible en haut de la cuisse qui sera galbée et votre peau sera raffermie.

Après combien de temps la cicatrice aura-t-elle un aspect définitif ?

D’une manière générale, il faut compter jusqu’à un an. Il faut cependant suivre les recommandations du chirurgien pour permettre une bonne cicatrisation.

Est-ce que la peau est décollée pour les besoins d’un lifting des cuisses ?

Afin d’éviter les risques de nécrose et de saignements intensifs, la peau n’est plus décollée. C’est plutôt une fixation musculaire qui est faite pour corriger l’affaissement et le maintenir et garder la cicatrice sous le pli naturel.

Peut-on associer le lifting des cuisses à d’autres interventions ?

Vu le caractère invasif et les suites un peu douloureuses de cette intervention de préférence il vaut mieux la faire seule, elle peut être précédée d’une liposuccion ou l’associer à d’autres traitements médicaux.

Est-ce que la cellulite disparait suite à un lifting des cuisses ?

En fait, non. Le lifting consiste en l’élimination de la peau excédentaire et n’agit pas sur la cellulite. Pour s’en débarrasser, il est conseillé d’utilisé la technique associant la radiofréquence multipolaire aux champs électromagnétiques pulsés. Une chaleur en résulte et sert à comprimer les fibres de collagène et redonner de l'élasticité à la peau afin d’éliminer les capitons.

Témoignages pour opérations de lifting des cuisses effectuées en Tunisie

Monique, 58 ans, Genève

"Je prends bientôt ma retraite, et je voudrais en profiter au maximum. Du coup j’ai décidé de commencer par faire un lifting des cuisses. En effet, suite à une perte de poids importante, et l’effet de l’âge, avouons-le, ma peau n’est plus aussi ferme qu’avant surtout au niveau des cuisses qui sont relâchées. Je me suis donc beaucoup renseignée à ce sujet et j’ai trouvé qu’en Tunisie que les prix n’étaient pas chers. J’ai aussi demandé à des amis ayant fait des interventions là-bas et ils m’ont confirmé que les prestations hospitalières n’ont rien à envier à celles en France. J’ai donc décider d’y aller et tout s’est bien passé. Au début, je n’étais pas franchement en forme, je ne pouvais pas trop marcher, je suis restée allongée pendant une semaine, jusqu’à la fin de mon séjour. Mais grâce au panty que je porte, il m’a super bien maintenu et je ne l’ai enlevé qu’après plus d’un mois. D’ailleurs je suis super contente du résultat, il n’y avait plus cette peau qui pendouillait entre mes jambes, c’est vraiment agréable de revoir mes jambes aussi joliment galbées."

Jocelyne, 63 ans, Tours.

"Avec l’âge, ma peau a commencé à se ramollir, et je n’aimais pas du tout l’aspect qu’elle avait surtout au niveau de mes cuisses. J’ai décidé alors de me renseigner sur l’intervention et j’ai cherché sur Internet les établissements à l’étranger, car vu ma retraite, je ne pouvais franchement pas l’envisager ici en France. Du coup, j’ai choisi de passer à travers une agence pour faire mon lifting des cuisses en Tunisie, l’automne dernier. La première semaine c’était douloureux surtout à la place de l’incision au niveau de l’aine et de la cuisse, je marchais comme un canard. Peu de temps après, j’ai commencé à marcher normalement et le résultat était déjà assez visible à partir du troisième mois. Je n’ai plus cet inconfort de frottement et de peau rammolie, j’ai désormais des jambes bien fuselées et raffermies."