fbpx
Apports de la médecine chinoise à la médecine moderne : Acupuncture

Apports de la médecine chinoise à la médecine moderne : Acupuncture

Les recherches en neurosciences prouvent que le traitement de l’être humain est possible grâce aux nerfs, le système nerveux est placé au noyau de la neuroscience.  Par contre, en médecine chinoise, la bonne santé est le résultat de la bonne circulation de l’énergie. L’acupuncture favorise la bonne circulation de cette énergie selon les lois du Yin/Yang (loi de stimulation de l’Énergie basée sur 5 règles). Quelles sont les apports de la médecine chinoise (acupuncture comme exemple)  ? L’acupuncture est-elle efficace dans le traitement de certaines maladies ? Quels avantages pour l’acupuncture si associée à la médecine moderne ?

Médecine Chinoise / Médecine occidentale

Les médecins Européens, considèrent l’Homme comme une interaction de trois entités. Deux entités internes et une entité externe. Les deux entités internes sont entre autres une entité mécanique (le corps) et une entité psychique (psyché). Les chercheurs Européens observent les fonctionnements, de ces entités dans les petits détails, sans étudier les liens entre ces entités. Pour bien maîtriser et traiter les maladies, le médecin Européen se spécialise dans une spécialité bien déterminée de ces composantes, il isole le composant de l’entité et décortique la maladie afin de la traiter  en agissant sur les molécules à travers d’autres molécules (médicaments).  Cette technique est efficace mais elle isole, la partie traitée en perdant des possibilités qui pourraient être exploitées, dans certains cas de maladies et de patients.

La médecine traditionnelle chinoise est totalement différente. L’Homme est considéré comme une entité complexe qui gère par son système nerveux volontairement et involontairement des fonctions organiques et psychiques qui lui sont liées. L’être Humain, selon la philosophie chinoise vit dans un monde extérieur « cosmos » dont il est la partie prenante. L’homme interagit avec le cosmos par le biais de la peau qui constitue le « lien » entre le cosmos et le corps. Ces possibilités ne sont pas totalement exploitées par la médecine occidentale, ce qui définit les limites de la médecine expérimentale dans les pays occidentaux. Des patients Européens ne cessent de se déplacer pour bénéficier de la médecine chinoise ce qui constitue pour les Hôpitaux et cliniques privées un flux de perte en argent et en expérience. La chine ne cesse d’exploiter les techniques traditionnelles de traitement médical, ce pays figure actuellement sur la tête de liste des pays les plus développées vis-à-vis des traitements psychothérapeutiques.

Applications de l’Acupuncture dans la médecine moderne

Parmi les applications médicales de la technique de stimulation de l’énergie selon les lois Ying/Yang : l’acupuncture. Une technique qui vise la stimulation de la circulation de l’énergie par l’application d’aiguilles dans des points très précis du corps humain afin de réactiver les réactions nerveuses.

L’acupuncture peut servir principalement aux thérapeutes musculosquelettiques mais qui s’adresse également à ceux qui utilisent la technique médecine chinoise (TMC) pour améliorer la fertilité des couples désireux d’avoir un bébé sans recourir à des techniques invasives.

L’acupuncture sera également utile aux neurologues et dermatologues comme pour les spécialisés dans le traitement des troubles musculosquelettiques. L’acupuncture pourra servir comme complément de traitement ajouté aux méthodes de traitement physique telles que la mobilisation des articulations, les exercices thérapeutiques et les thérapies de sport.

Généralement, les procédures esthétiques sont délibérément placées côte à côte des procédures d’acupuncture, de physiothérapie et de bienêtre.

Tout le monde est convaincu que l’acupuncture augmente considérablement l’efficacité de la thérapie physique, mais dans la limite qu’elle ne peut pas la remplacer.

La combinaison de l’acupuncture et de la physiothérapie donne de meilleurs résultats. Ces avantages ont été prouvés par des résultats cliniques dans des établissements de santé en Chine, USA, Canada, Suisse et Tunisie. L’utilisation isolée de l’une ou l’autre de ces techniques est soumise à un cadre légal et médical très strict sous contrôle des ministères de santé dans les pays mentionnés. Ce que les médecins chercheurs sont en train de reconnaitre, une avancée inégalée, l’acupuncture permet de traiter la stérilité chez des couples âgés.

Acupuncture et médecine reproductive

 

L’Acupuncture pour l’usage IVF et pour la reproduction assistée a été spécialement expérimenté pour répondre à la demande croissante des traitements mini-invasifs liés de l’infertilité. Des chercheurs canadiens ont mené une étude richement illustré et clairement écrite, qui emmène les médecins à travers l’anatomie et la physiologie de la médecine reproductive et explique les bases sous-jacentes des tests et des enquêtes médicales sur la fertilité associée à des traitements IVF-acupuncture.

La recherche explore ensuite la pathologie et l’étiologie des syndromes de la stérilité et montre comment des affections courantes liées à l’infécondité, telles que l’endométriose et la stérilité masculine affectent les taux de réussite des techniques de procréation assistée (TPA). Cette recherche explique d’une manière très détaillée comment prendre un historique médical de la reproduction et diagnostiquer avec succès les apports de la MTC (Médecine traditionnelle chinoise) pour la fertilité.

 

Les commentaires sont clos.