fbpx
Echographies ostéoarticulaires, abdominales, cervicales et cutanées

Echographies ostéoarticulaires, abdominales, cervicales et cutanées

Il se peut après une consultation que votre chirurgien esthétique demande des échographies ostéoarticulaires, abdominales, du cou, de la peau et des échographies sous-cutanées.

Qu’est ce qu’une échographie  ?

Il s’agit d’un examen indolore et non invasif, utile à la fois lorsqu’une symptomatologie  pouvant être le signal d’une pathologie se produit, et/ou pour effectuer un bilan de santé général pour chaque zone du corps. Cette technique consiste à émettre des ondes sonores par l’émetteur contrôlé automatiquement ou à la main traversent la peau jusqu’à ce qu’elles atteignent les organes et tissus à analyser.

Ces ondes permettant de reproduire une image des organes internes. L’échographie permet d’ étudier des structures articulaires, organes musculaires, des tendons, parties molles comme par exemple la thyroïde, les glandes salivaires, les ganglions lymphatiques, les éventuelles lésions de la peau et des tissus sous-jacents.

Ces ondes qui renvoient des informations sous formes d’images qui sont immédiatement mis en évidence s’il y a des altérations qui peuvent être le signal d’une inflammation ou de pathologies . Cette technique permet également de mettre en évidence s’il y a des situations plus compliquées qui nécessitent un examen plus approfondi.

Pourquoi un chirurgien esthétique demande-il une échographie ?

Après la consultation au cabinet de chirurgien esthétique il se peut qu’un tissu excédentaire dans le cou ou l’abdomen pose la question sur la nature de l’excédent. c’est le rôle de l’échographie d’éclaircir les visites et les tests préliminaires de diagnostic. Les échographies sont d’une importance cruciale pour passer du diagnostic à la chirurgie. Certains cas de patient nécessitent de tels échographies :

Échographies des Traumatismes et pathologies des muscles, des tendons et des cartilages

Les echographies peuvent etre importantes pour identifier les pathologies qui ont souvent une origine traumatique telles que les déchirures et les tensions musculaires , les tendinites et la ténosynovite, les ecchymoses, la bursite, les hématomes non visibles sur la peau, une échographie ostéoarticulaire est utilisée, pour « Regarder » l’anatomie des tendons, des muscles, des cartilages et des synovies.

Échographies des pathologies des organes de la cavité abdominale

L’échographie abdominale est plutôt l’examen indiqué pour mettre en évidence toute anomalie dans l’anatomie des organes situés dans la cavité abdominale, tels que le côlon, la vessie, les ovaires et l’utérus, la prostate, les reins, le pancréas, le foie,  l’artère abdominale , l’estomac, la paroie abdominale. Un éco-abdomen complet vous permet de visualiser tous ces organes en un seul examen echographique.

Échographies thyroïde et des ganglions lymphatiques thyroïdiens

Les ganglions lymphatiques et les glandes salivaires existent dans la région du cou. Il convient pour un double menton de demander l’échographie de ce secteur. Cette échographie permet d’évaluer d’éventuelles irrégularités de l’anatomie de la zone du cou, avec une attention particulière aux agrandissements ou tissus dans un état inflammatoire.

Échographies pour évaluer la profondeur des lésions cutanées

Évaluer si une peau ou une lésion sous-cutanée ou un gonflement se développe en profondeur est utile pour la prévention de certaines pathologies, notamment les lipomes , les kystes, mais permet aussi de juger les formes tumorales telles que les mélanomes et les épithéliomas. L’échographie de référence dans ce cas est appelée échographie de la peau ou du tissu sous-cutané. Elle est parfois demandée par le chirurgien esthétique si le patient présente certaines lésions cutanées.

 

Échographies préventives

 

Les échographies, préventives ou de contrôle périodique, sont recommandées surtout pour les plus de 60 ans et lorsque vous avez un mode de vie plus risqué ou des pathologies antérieures à surveiller.

Les commentaires sont clos.