Archives de
Catégorie : Chirurgie seins

Les variations hormonales affectent-elles la taille des seins ?

Les variations hormonales affectent-elles la taille des seins ?

La taille des seins n’est pas uniquement liée aux prédispositions génétiques. Chez une même personne, le volume de la poitrine peut varier en fonction des fluctuations hormonales. Ainsi, la taille des seins peut changer lors du cycle menstruel, pendant la grossesse ou à partir de la ménopause.

La taille de la poitrine change au long du cycle menstruel

Le cycle menstruel peut entraîner des changements plus ou moins notables du volume et la forme de vos seins. La production d’œstrogène pendant les premiers jours du cycle provoque l’ovulation et stimule les canaux lactifères des seins. A l’approche des menstruations, la sécrétion de progestérone stimule la formation des glandes lactiques en prévision d’une éventuelle grossesse. Ceci est à l’origine d’un gonflement mammaire et d’une augmentation de la sensibilité des seins. Le gain de volume peut varier d’un cycle à l’autre, même s’il reste loin de celui d’une chirurgie d’augmentation poitrine. Au début de chaque nouveau cycle menstruel, les seins retrouveront leur taille et leur forme initiales.

L’impact des traitements contraceptifs sur le volume mammaire

L’œstrogène et la progestine, les hormones que contiennent les pilules contraceptives, entraînent souvent une augmentation du volume des seins. Cette augmentation s’inverse généralement après quelques cycles, ou lorsque la femme arrête le traitement contraceptif.
Le changement de volume mammaire varie selon les patientes et le type de pilule contraceptive qu’elles utilisent. Si les seins semblent plus gros et engorgés, c’est simplement parce que les hormones de synthèse provoquent une rétention d’eau. D’ailleurs, les seins retrouvent leur volume initial pendant la semaine sans prise de pilule.

Par ailleurs, l’œstrogène et la progestérone des contraceptifs oraux peuvent parfois entraîner une croissance des tissus mammaires, ainsi qu’une sensibilité des seins ou des picotements. Ces effets ont tendance à disparaitre lorsque la femme cesse de prendre la pilule.

Variations hormonales et taille seins : La tailles des seins fluctue pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la femme enceinte peut gagner une à deux tailles de bonnet. Ceci est dû à la sécrétion élevée de progestérone. Cette hormone stimule la production canaux et de lobules lactifères pour l’allaitement du nouveau-né. Si la maman choisit d’allaiter son bébé, ses seins peuvent gagner encore plus de volume après l’accouchement. Toutefois, la poitrine retrouvera sa taille initiale environ six mois après le sevrage du bébé.

Variations hormonales et taille seins : Comment évoluent les seins après la ménopause ?

À l’approche de la ménopause, les fluctuations hormonales transparaissent sur l’aspect et le volume de la poitrine. La chute des taux d’œstrogènes induit une perte d’élasticité des tissus mammaires, en particulier si la femme a connu plusieurs grossesses. En outre, les seins continuent de subir les effets de la gravité et perdent leur galbe et leur maintien naturel.

Chirurgie seins : variations hormonales

Il y a toujours une explication toute simple à tout changement de volume mammaire. Toutefois, si vous remarquez un changement soudain et suspect de la taille ou la forme de votre poitrine, il est important d’en parler à votre médecin.

Devis gratuit

Causes et traitements de la ptôse mammaire

Causes et traitements de la ptôse mammaire

Il n’est pas souvent facile de préserver un beau décolleté toute sa vie ! Lorsque la poitrine d’une femme tombe, on parle de ptôse mammaire, une pathologie bénigne certes, mais assez mal vécue par les femmes. Fluctuation du poids, grossesses successives, allaitement, facteurs génétiques, etc, les origines sont multiples. Nous allons à travers cet article déceler les causes de cette anomalie esthétique et énumérer les solutions envisageables.

La ptôse mammaire, c’est quoi ?

Par définition, la ptôse mammaire est une chute des seins, due à un relâchement de la glande mammaire et à un flétrissement important des tissus cutanés.
Généralement d’origine naturelle, la ptôse mammaire peut également se produire après des variations pondérales (perte ou prise de poids), une grossesse ou un allaitement. La ptose mammaire en générale, ne provoque ni douleurs ni gênes physiques.

Les causes de la ptôse mammaire

Les causes de la ptose sont dans la majorité des cas d’origine congénitale, et qui se manifeste par une poitrine affaissée dès l’adolescence, des seins peu volumineux et parfois tubéreux.

La ptôse mammaire peut survenir aussi suite à une ou plusieurs grossesses, une longue période d’allaitement, un dérèglement hormonal, et surtout une perte de poids considérable qui induit systématiquement une distension ligamentaire forte de la poitrine.

Comment traiter la ptôse mammaire ?

Pour faire face à cette pathologie esthétique, on prescrit généralement une chirurgie réparatrice et plastique des seins, qui aura pour but de corriger le relâchement, de repositionner les seins, de remettre en place l’aréole, … toutefois, la chirurgie peut être associée à une augmentation ou une réduction mammaire, selon les souhaits de la patiente.

Il existe également des traitements à base de médicaments et qui sont seulement recommandés lorsque la ptose présente uniquement un affaissassent des glandes. En effet, le relâchement cutané ne peut être traité que par chirurgie, les crèmes hydratantes, les huiles essentielles et les autres solutions phyto-thérapeutiques ne sont que des solutions dérisoires.

Cependant, l’innovation et l’avancée technologique dans le secteur médical a mis à la disposition des femmes des alternatives esthétiques moins invasives, à titre d’exemple : l’injection de PRP (Plasma Riche en Plaquettes). C’est une technique de médecine esthétique qui commence à gagner la confiance des femmes tant pour raffermir les seins que pour éliminer les rides du visage. Traitement à multiples actions, le PRP semble être l’étoile montante de la chirurgie esthétique durant cette nouvelle décennie.

corriger ptose seins

Devis gratuit

Parlez-en à votre chirurgien ou à votre médecin traitant pour savoir davantage sur la ptose mammaire, déduire comment la dépister, choisir le traitement adéquat, …

Évaluation des résultats de la correction de la ptôse mammaire

Évaluation des résultats de la correction de la ptôse mammaire

Post-opératoire correction de la ptôse mammaire

La période moyenne de suivi indiquée dans les dossiers médicaux est de 6 à 12 mois pour l’opération de correction de la ptôse mammaire. Lors d’une recherche sur les causes des opérations retouches mammaires , 2 patients sur 100 uniquement ont subi une opération d’échange d’implant ou de retouche mammaire durant cette période. Les raisons en sont les suivantes : dégénérescence des fibres élastiques (spin de la prothèse ), capsules sanguines et inflammations sévères.

L’étude de la relation entre les changements dans les fibres élastiques cutanées du sein et la chirurgie de l’implant mammaire est une tentative d’établir les facteurs qui sont importants dans le résultat de la chirurgie mammaire. Les changements post-opératoires, tant dans les fibres élastiques cutanées que la guérison de la chirurgie de correction de ptôse mammaire, ont montré que ces variables interfèrent silencieusement et significativement dans le processus de guérison et dans la réussite de l’opération. Ainsi, la compréhension des mécanismes en cause est fondée sur la tentative d’élucider les résultats imprévisibles, ce qui révèle la nécessité de connaître ces facteurs pour une bonne gestion des suites opératoires.

Quand faire recours à la retouche des seins

La ptôse mammaire est l’une des altérations mammaires les plus étudiées, plus fréquentes et plus persistantes. Lorsque la ptôse se présente à des degrés modérés et accentués, elle conduit le chirurgien à rechercher des traitements combinés, associant une mastopexie à la chirurgie de l’implant mammaire pour corriger l’excès de la poche mammaire. Cette combinaison de techniques et de stratégies chirurgicales peut changer le résultat souhaité, ce qui nécessite parfois quelques retouches.

Généralement , il est important de corriger les structures de fixation, du soutien et de la symétrie de la poitrine entière. La ptôse mammaire persistante peut être corrigée par mastopexie, par l’introduction d’implants mammaires ou les deux techniques associées. La correction de la ptôse mammaire demeure l’une des opérations les plus demandées par les femmes, leurs plaintes les plus importantes , les plus fréquentes sont les résultats (symétrie, stabilité et esthetique). Ceci nécessite une étude continue afin de faire la recherche du traitement le plus approprié pour chaque cas de patient.

Facteurs d’altération du résultat

La dégénérescence des fibres élastiques cutanées apparaît comme un facteur silencieux, conduisant à l’imprévisibilité des résultats obtenus sur les niveaux d’élasticité,de la symétrie et de la résilience. D’après les travaux de Fachinelli, il était possible de vérifier que la dégénérescence des fibres élastiques pouvait avoir une influence sur l’issue chirurgicale des implants mammaires. Bien que Fachinelli , n’a pas trouvé de différences dans la densité et la distribution des fibres élastiques chez les patients atteints d’hernie ou d’autres cas insatisfaisants, il semble que le post-opératoire définit le succès de l’opération.

Dans les résultats obtenus en relation avec les fibres élastiques, nous pouvons faire naître l’hypothèse que les divers degrés de dégénérescence des fibres élastiques trouvées dans l’échantillon ont créé une chaîne de réponses postopératoires dans laquelle l’œdème, la tension de la peau et la traction peuvent évoluer d’une manière différente, conduisant à l’altération conséquente du résultat. Tant pour les altérations des fibres élastiques cutanées que pour le degré de ptôse mammaire, lorsqu’elles sont graves et corrélées, une deuxième intervention chirurgicale peut être indiquée. L’opération doit être correctement expliquée et analysée par le chirurgien au patient. Cette étude montre que ces changements ne pouvaient être compris qu’en évaluant les résultats après l’opération; ainsi, si ces informations pouvaient être classées dans les tests préopératoires comme un facteur pertinent d’altération, il serait peut-être plus prévisible de tenter de contourner et de résoudre efficacement ces altérations du sein, ce qui permettrait d’optimiser les résultats.

Photos avant et après lifting seins

Lifting seins Tunisie photos avant après
Photos avant après correction ptôse mammaire
Ce qu’il faut savoir avant une augmentation mammaire

Ce qu’il faut savoir avant une augmentation mammaire

 

Même avec la forte fréquence de réalisation de l’augmentation mammaire, les patients doivent être conscients qu’il existe plusieurs facteurs à considérer avant de choisir cette chirurgie esthétique des seins.

 

Implants ou transfert de graisse ?

Les implants mammaires à solution saline ou en silicone ne sont pas les seules options pour une augmentation mammaire. D’après les statistiques, l’augmentation des seins par les greffes de graisse autologue c’est-à-dire l’injection de la graisse propre de la patiente au niveau de la poitrine ont augmenté.
La procédure implique le recours à une liposuccion pour extraire la graisse depuis les autres parties du corps en surplus. Une fois extraite, la graisse est traitée dans un état apte à l’injection dans les seins. Notez que seule une augmentation de deux tailles de bonnet est possible avec ce type d’augmentation.

augmentation mammaire Tunisie
 

Une augmentation mammaire ne peut pas réparer les seins affaissés

En fait, une augmentation du volume des seins peut empirer et aggraver l’apparence de l’affaissement. La chirurgie appropriée pour corriger les seins affaissés est un lifting des seins ou une mastopexie.
Cette intervention implique le resserrement des tissus et l’élimination de tout excès cutané, ainsi que le repositionnement potentiel des aréoles et des mamelons vers des positions plus appropriées. De nombreuses patientes, en particulier celles qui ont connu une grossesse puis un allaitement de leurs petits, envisagent à la fois de soulever et d’augmenter leurs seins. Dans ce cas une mastopexie sera associée à l’augmentation mammaire pour un résultat satisfaisant.

 

Les implants mammaires devront être remplacés à un moment donné

Même si les implants mammaires modernes sont sûrs et durables, ils ne représentent pas des dispositifs à vie. Les prothèses mammaires de nos jours durent généralement plus d’une décennie avant d’être remplacées. Les patientes avec des implants devront recevoir des bilans annuels et effectuer des auto-vérifications sur une base régulière.
La recommandation avancée pour celles ayant des implants en silicone (dont les fuites sont moins évidentes) est de recevoir des IRM trois ans après la chirurgie et tous les deux ans par la suite.

Quel traitement efficace pour le cancer du sein ?

Quel traitement efficace pour le cancer du sein ?

C’est toujours troublant de parler du cancer du sein. Cette maladie du sein, qui dit-on, s’attaque principalement aux femmes après 50 ans, et dont malgré toutes les avancées tant dans le dépistage, le diagnostique que dans le traitement, on nous dit que malgré tout, 1 femme sur 27 atteintes de cancer du sein mourra. On peut ne pas voir le danger présenté ainsi. Mais, selon la Ligue contre le Cancer, il y a chaque année 54.000 nouveaux cas et 11.900 décès annuel.
Quel est donc le traitement pour lutter contre le cancer et améliorer la vie des personnes atteintes ?

Généralités et types de cancer du sein

types cancer seins

Il est le type de cancer le plus fréquent chez les femmes. Il existe divers types de cancer de sein, et le traitement s’envisage en fonction de la forme du cancer.
On distingue par exemple deux grands groupes de cancer : les cancers non invasifs et les cancers invasifs. Le carcinome canalaire in situ est la seule forme de cancer non invasif. C’est dans le canal de lactation qu’il se forme.
Les cancers invasifs sont les plus nombreux. Il y a divers types de carcinomes : canalaire, lobulaire, inflammatoire, qui sont les plus fréquents. Mais on peut avoir aussi les carcinomes : médullaire, tubulaire, papillaire, colloïdes, etc.

Traitement du cancer du sein

reconstruction seins par Medespoir

Les traitements du cancer de sein sont nombreux, mais c’est du type de cancer et de son stade d’évolution que la guérison dépend généralement.
Les traitements les plus fréquents sont : la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, la thérapie hormonale et la thérapie ciblée.
La chirurgie est le traitement de première intention du cancer du sein. C’est elle qui permet de retirer, grâce à une mastectomie, la tumeur cancéreuse. La mastectomie peut être partielle ou totale, c’est-à-dire que l’on enlève une partie ou tout le sein. Il est toujours possible d’envisager une reconstruction seins après cancer.
La radiothérapie intervient pour détruire les cellules cancéreuses après la chirurgie. Elle permet d’éviter la récidive du cancer.
La chimiothérapie est le plus souvent un traitement médical administré après la chirurgie du sein cancéreux. Ces médicaments doivent détruire et stopper les cellules cancéreuses. La chimiothérapie est davantage indiquée pour le traitement du cancer métastatique.
Le traitement du cancer par thérapie hormonale est associé le plus souvent au traitement chirurgical, à la radiothérapie ou bien à la chimiothérapie.
Enfin, le traitement ou thérapie ciblée quant à lui, désigne un médicament injecté par voie intraveineuse, et dont le rôle est de bloquer l’action du gène HER2, responsable dans le cas d’un cancer invasif ou infiltrant, de la rapide croissance de la tumeur.

Lifting des seins : risques, résultats et prix

Lifting des seins : risques, résultats et prix

Le lifting des seins s’accompagne souvent d’une reprise de confiance et d’une meilleure estime de soi. Le soulagement psychologique est réel et il n’est pas rare de voir certaines femmes changer de vie. Sinon voici quelques bons points à connaitre avant de franchir le cap.

Coûts et prise en charge

Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique pure ; elle n’est jamais  prise en charge par la Sécurité Sociale même en cas d’amaigrissement majeur après chirurgie bariatrique (Anneau, Sleeve…).

Par contre le prix chirurgie esthetique tunisie vous permet de faire un lifting mammaire dans le cadre d’un séjour esthétique complet

Les risques

En plus des symptômes fréquents et normaux suivant une intervention, il existe certains risques comme pour tout acte chirurgical.

  • Possibilité de Saignements : Mise en place de drains pour diminuer le risque de formation d’un hématome.
  • Apparition d’Infections (rares) : elles peuvent survenir à la suite de n’importe quelle intervention. Généralement une simple prise d’antibiotiques au cours de l’intervention permet de limiter ce risque considérablement. Elles se traitent le plus souvent très bien en cas de seule cure de ptose. Si une prothèse a été implantée dans le même temps, son retrait temporaire devra être envisagé.
  • Perte de peau ou du mamelon (nécrose) : une diminution de la circulation peut causer la nécrose de la peau et des tissus graisseux. D’où l’importance dans le choix de la technique utilisée. Votre chirurgien sera capable d’adapter celle-ci en fonction de votre ptôse et d’informations vous concernant, obtenues lors de la première visite. Le tabac est le principal facteur de risque de cette complication.
  • Cicatrices : dans la grande majorité des cas elles s’estompent sur 2 ans. Leur épaississement est normal dans les premières semaines mais doit disparaître ensuite. Ce n’est que lorsqu’il persistera que l’on parlera de cicatrices pathologiques (chéloïdes) dont la fréquence est très rare mais augmentée chez les patientes noires ou asiatiques.

Ces risques sont rares mais parfois aléatoires.  Aussi un chirurgien qualifié doit pouvoir vous conseiller professionnellement sur les précautions à prendre pour éviter au maximum et dans la mesure du possible les risques.  Encore une fois, tabac et hygiène de vie ont une réelle incidence sur certains facteurs de risque.

 Les résultats

Lifting des seins Tunisie

On ne peut véritablement juger des résultats qu’à partir d’un an après l’intervention. Mais très rapidement, la patiente peut apprécier la tenue des seins et leur forme plus galbée. Il faut savoir que la forme des seins ne sera définitive qu’à partir de 6 à 12 mois après l’opération. La forme, si l’on n’utilise pas de prothèses, sera toujours « en poire » et naturelle.

Au-delà de l’aspect purement esthétique, l’intervention aura évidemment un impact réel sur notamment la confiance en soi et favorisera la reprise d’activité physique, le renouvellement de la garde-robe et la mise en avant d’une féminité retrouvée. Le sein restant toujours sujet aux variations hormonales et fluctuation de poids, il faudra faire attention à son hygiène de vie pour maintenir le résultat.

Des retouches en particulier sur des cicatrices inadéquates seront possibles après une année en général.

L’allaitement reste dans la majeure partie des cas parfaitement possible d’un point de vue fonctionnel mais cela reste un choix personnel.  Il est fort possible que l’allaitement crée à nouveau une distension de la peau de type ptôse.

Les précautions à prendre pour garder les bénéfices de l’intervention le plus longtemps possible

La cure d’une ptôse mammaire permet la correction de l’affaissement glandulaire et de supprimer l’excès cutané tout en respectant la physiologie de la fonction du sein.

Vos seins évoluent dans le temps et notamment avec votre cycle hormonal et d’éventuelles variations de poids. Pour prolonger le résultat, tout en tenant compte du vieillissement et des effets naturels de la gravité, on ne peut que recommander de suivre une bonne hygiène de vie et de maîtriser son poids. La cure de la ptôse mammaire reste alors efficace plusieurs années.

La reprise du sport pourra se faire pour la plupart deux mois après l’intervention.  N’hésitez pas à en parler avec votre chirurgien pour qu’il vous conseille au mieux. Il est important de ne pas entraver une bonne cicatrisation.

Ce qu’il ne faut jamais porter à la salle de gym

Ce qu’il ne faut jamais porter à la salle de gym

Quand il s’agit de faire du sport, la motivation joue un rôle important dans votre réussite. Mais ce que vous portez est également important. Les pulls et les t-shirts en coton peuvent être confortables, mais ils peuvent ne pas être trop pratiques.

Donc, avant de mettre vos baskets préférés ou de tirer votre soutien-gorge de sport, apprenez ce que vous ne devez JAMAIS porter à la salle de gym :
Des vêtements 100% coton

Évitez toute utilisation des cotonnades. Cette fibre peut sembler une option fraîche et confortable. Cependant, le coton absorbe l’humidité et ne sèche pas vite.  Chose qui peut irriter votre peau.

La solution : Optez pour des tissus légers qui sont spécialement conçus pour une évaporation optimale de la sueur.

Autre astuce : peu importe le type du tissu que vous portez, échangez-le dès qu’il devient humide.
Porter des chaussures usées

 

eviter chaussures usees
Les semelles détériorées et les baskets usées vous empêchent de courir, sauter, etc.  et peuvent endommager vos chevilles ou vos genoux. Avoir de bonnes chaussures d’athlétisme favorise l’alignement correcte pendant l’exercice.
La solution : échangez vos chaussures de sport à chaque 800 km.  Si vous pratiquez du sport deux jours par semaine, alors une nouvelle paire une fois par an fera l’affaire. En outre, les personnes qui pratiquent quotidiennement du sport, ils doivent avoir des nouvelles paires toutes les 3 semaines.

Le soutien de gorge

 

port soutien gorge

 

Un bon soutien-gorge de sport protège les ligaments et les tissus de votre poitrine contre l’étirement excessif afin que vous puissiez bouger librement sans soucis. Moderne, confortable et sans armature il maintient le bon positionnement des seins.

Les soutiens de gorge de sport sont faits avec des tissus imperméables et sans couture piégés. Les femmes à ronde ou à forte poitrine devraient opter pour des soutiens-gorge qui ont des bretelles plus larges. Ils dispersent le poids et ne creusent pas dans les épaules.
Autre astuce : Assurez-vous de vous procurez un nouveau soutien de gorge tous les six à neuf mois. Certes, la durée de vie d’un soutien-gorge dépend de la fréquence à laquelle vous l’utilisez et à la fréquence du lavage. Toutefois, il est suggéré de repérer les bonnets déformées, l’élasticité affaiblie, l’armature inclinée ou l’ajustement qui n’est pas plat contre le corps.

Le port des bijoux
Les bijoux qui pendent et les sautoirs n’ont pas de place dans la salle de sport. Pensez à ranger vos accessoires dans votre sac de sport ou votre casier.

Les seins tombants : facteurs et remèdes naturels

Les seins tombants : facteurs et remèdes naturels

Plusieurs facteurs intérieurs et extérieurs comme la grossesse, l’allaitement, l’âge, l’exposition au soleil, le tabac, une perte ou une prise de poids importante, etc. affectent négativement la peau et accélèrent l’affaissement des seins. En effet, le problème des seins tombants et affaissés commence en prenant de l’âge, c’est pour cette raison qu’il faut faire plus attention à cette partie du corps après les 40 ans. C’est surtout la nature et l’hérédité qui sont responsables de ce problème, mais également plusieurs autres facteurs.

facteurs seins tombants

Les facteurs responsables du phénomène des seins tombants 

Outre les raisons dont on a parlé, il est également important de savoir que plusieurs autres facteurs comme les activités physiques intenses, les carences nutritionnelles et le port d’un soutien-gorge non adapté, ne font qu’accroître le problème des seins tombants.

Rajoutons à cela, plusieurs pathologies comme les maladies respiratoires (la tuberculose à titre d’exemple), ainsi que le cancer de la poitrine, qui sont également responsables des seins tombants. Et n’oublions pas les mauvaises habitudes comme la consommation excessive les boissons gazeuses, l’alcool ou la nicotine, qui influencent l’apparence des seins tout au long de la vie.

En tant que productrice de lait, la poitrine nécessite un soin approprié pour qu’elle soit en bonne santé. Pour renforcer et redresser les seins et afin d’éviter leur affaissement, il est recommandé d’utiliser les crèmes et les lotions disponibles sur le marché. Toutefois, il est également conseillé de recourir aux recettes et aux remèdes naturels de nos grands-mères pour corriger ce problème.

Seins tombants : les remèdes naturels

Voici quelques remèdes naturels pour traiter le problème des seins tombants.

Exercice

Les femmes qui souffrent des seins tombants, doivent impérativement faire de l’exercice une routine quotidienne. Il faut notamment choisir des exercices qui aident à améliorer la fermeté des tissus mammaires et des muscles pectoraux de la poitrine. Pour trouver les mouvements efficaces, n’hésitez pas à chercher des vidéos sur les forums dédiés.

Massage glacé

Un remède excellent de grand-mère, celui de faire des massages de glaces. Cette technique est très efficace pour retrouver la fermeté des seins et pour éviter leur relâchement. En effet, le froid est connu pour son effet stimulateur des tissus. Le résultat est satisfaisant avec une poitrine plus ferme et plus tendue vers le haut.

Massage avec l’huile d’olive

Riche en acides gras et en antioxydants, l’huile d’olive aide à raffermir les seins tombants et à avoir une peau tonique avec une belle texture.

D’autres solutions s’offrent aux femmes souffrant de la ptôse mammaire comme la chirurgie esthétique des seins.

Une poitrine généreuse : Le complexe de la diva

Une poitrine généreuse : Le complexe de la diva

Nous avons des starlettes qui veulent percer dans le show-biz et qui usent de tous les moyens possibles et imaginables pour se faire une place dans le monde de l’audio-visuel. Ces starlettes venues des quatre coins du monde font des augmentations mammaires, refont leur nez, des injections par ci et par là.

Mais entre les stars qui augmentent le volume de leurs poitrines et celles qui désirent avoir un bonnet C après une réduction mammaire, plusieurs profils se dessinent.

L’idée fixe de perdre du poids à travers une réduction mammaire pour la diva

Mariah Carey Diva et augmentation mammaireQuant aux stars ayant déjà leur place dans le monde de la musique et une voix inégalée, elles n’y pensent pas vraiment. Comme Mariah Carey, qui a longtemps résisté à la tentation de faire de la chirurgie esthétique. A part une rhinoplastie pratiquée à sa jeunesse, elle changeait surtout de look. De brune elle est passée à blonde platine avec des cheveux raides. Elle faisait beaucoup du contouring et mettait des faux cils. Elle portait, et porte toujours pour le grand plaisir de ses fans, des décolletés attirants.

complexe de Diva et perte de poids

Mais voilà que maintenant, elle commence à complexer à propos de sa poitrine généreuse et de son poids. Elle envisage même de se faire opérer. Elle s’est même fixé comme but de perdre 15 kilos. Pour se faire, elle songe à une réduction mammaire qui l’allègera d’au moins de 5 kilos.

Pourquoi maintenant ?

Statut de diva oblige, elle ne fait rien comme tout le monde. Tout fraichement engagée dans une relation amoureuse avec le danseur Bryan Taneka, elle veut être à son avantage. Donc officiellement, elle va subir une réduction mammaire pour raison médicale. Mais selon des sources officieuses, ça sera plutôt de peur de perdre son jules et qu’il la quitte à cause de son poids. Elle commencera d’abord par réduire la taille de sa poitrine et continuera de perdre les 10 kilos restants.

Mariah Carey vie personnelle et chirurgie esthétique

 

Les seins tombants ont-ils une influence sur la sexualité du couple ?

Les seins tombants ont-ils une influence sur la sexualité du couple ?

Au nombre des interventions de chirurgie esthétique sollicitées par les femmes, se trouve en bonne place l’augmentation mammaire. Même si elles ne rêvent pas toutes des seins à la Kim Kardashian ou à la Nabila, ou des seins de ces bimbos brésiliennes, les femmes de plus en plus se sentent attirées par un plus grand volume mammaire. Peut-être, parce que des seins bien galbés ou simplement quand on a du monde au balcon, on attire plus. Les seins au-delà du symbole féminin qu’ils représentent, traduisent aussi bien la sensualité que la sexualité.

Un corps apprécié est une sexualité bien remplie

Une femme avec une jolie poitrine est plus attirante. Peut-être est-elle-même frigide qu’au regard, elle donne tout d’abord l’impression d’en savoir assez sur comment bien garder son homme par le sexe. Un bon point déjà pour celles qui sont célibataires.

Ce sont ces attraits physiques qui dans un couple sont la base de la relation. N’en déplaise à celles qui veulent se faire entendre dire que c’est d’abord leur âme qui a attiré le conjoint. Il faut reconnaître au sein du couple que le corps autant de la femme que de l’homme est un élément essentiel sur lequel la relation se construit. Une sexualité épanouie est une sexualité dans laquelle les préjugés physiques d’abord sont absents.

Dépasser les peurs et les préjugés

Lorsqu’on ne s’apprécie pas mutuellement le corps l’un de l’autre, ou même que l’un n’apprécie pas son corps, l’intimité conjugale en prend un coup. On peut dépenser dès lors des sommes exorbitantes pour des séances de thérapie de couple, alors qu’il aurait été plus facile de dire à l’autre qu’il n’a pas les fesses, les seins, ou le corps qu’il faut.

Certaines femmes reconnaissent d’ailleurs qu’elles ont un défaut comme des seins qui tombent. Elles voient bien que leur mari n’a plus le même engouement qu’il avait à la dénuder et à jouer les nourrissons avec ses tétons et tout le reste. Mais, elles ne peuvent franchir le pas d’une décision parce que tétanisées par la question : le lifting seins cause-il une perte de sensibilité au niveau des mamelons ?

Discuter avec l’autre

Il ne faut pas non plus prendre une décision de manière isolée quand on se sent repoussée par son conjoint. Avant de se lancer dans une aventure chirurgicale de modification de sa silhouette, il serait important pour la femme de discuter avec son mari. C’est ensemble avec lui qu’il faut prendre cette décision qui est importante pour la survie du couple.

 

Enregistrer

Enregistrer